Composition du groupe |

Participants aux travaux du Grihl

Hélène FERNANDEZ

Coordonnées professionnelles

helene.fernandez@gmail.com

 

Ancienne élève de l'E.N.S.
Agrégée d'histoire
2000-2003 : Allocataire de recherche et monitrice à l'université Paris 8 Saint-Denis
2003-2004 : ATER à mi-temps à l'université Paris 8 Saint-Denis
2004-2006 : ATER à mi-temps à l'Ecole normale supérieure (Bibliothèque des Lettres)
2006-2007 : ATER au département d'Histoire de l'Ecole normale supérieure (rue d'Ulm)
2007-2008 : Professeur agrégé, Paris
Depuis 2008 : Secrétaire des débats (Assemblée nationale)

Domaines de recherche

Thèse soutenue à Saint-Denis, le 10 décembre 2005 : « les procès politiques du premier XVIIe siècle », sous la direction de Joël Cornette.

Cette thèse examine la (longue) série de procès que l'on peut appeler rapidement « politiques », de Chalais à Cinq-Mars et de Thou, en passant par Montmorency, Mathieu de Morgues, Saint-Preuil, et tant d'autres, condamnés à mort et exécutés -- en effigie ou pas -- par des commissaires, des parlements ou des chambres spécialement constituées comme celle de l'Arsenal. Souvent citée comme une spécificité de la période du ministériat de Richelieu, cette série n'est pas, contrairement à ce que l'expression de « procès politiques » pourrait laisser penser, constituée de façon extérieure à la réalité du XVIIe siècle, bien au contraire : il s'agit d'un objet constitué par les contemporains eux-mêmes, par des collections manuscrites de jurisprudence (chapitre 1). Le second chapitre envisage l'exécution des condamnés comme une cérémonie monarchique, autour de l'enjeu de la grâce des deux souverains, l'un terrestre et l'autre céleste. Le troisième chapitre s'intéresse aux questions d'institutions, ordinaires ou extraordinaires. Le quatrième chapitre est consacré aux questions de jurisprudence, ou comment le pouvoir monarchique du XVIIe siècle trouve des instruments judiciaires forgés depuis le Moyen âge, et les manipule pour faire de ces concepts issus du droit romain des usages correspondant pleinement aux nouvelles façons d'exercer le pouvoir. Un cinquième chapitre revient longuement sur plusieurs procès, ceux de Chalais, du Languedoc en 1632 (Montmorency, mais aussi d'autres comparses, qui aident à éclairer le cas du duc et pair exécuté à Toulouse), enfin ceux de Cinq-Mars et de Thou en 1642, à Lyon.

Thèmes : histoire de l'écrit et de la publication ; histoire politique ; histoire de la justice.

Un livre issu de cette thèse paraîtra prochainement aux éditions Champ Vallon

Publication

Articles

- « La répression judiciaire des violences militaires sous Louis le Juste : Marillac et Saint-Preuil », Antoine Follain, Bruno Lemesle, Michel Nassiet, Éric Pierre et Pascale Quincy-Lefebvre (dir.), La violence et le judiciaire. Discours, perceptions, pratiques, Rennes, PUR, 2008, p. 199-208.

- « Une paix suspecte. La célébration littéraire de la paix du Cateau-Cambrésis », Nouvelle Revue du Seizième Siècle, revue de la Société Française des Seiziémistes, Droz, 1997, n° 15/2, p. 325-341.

- « Représenter un procès politique au XVIIe siècle : Michel de Marillac à Rueil (1632) », dans Christian Biet et Laurence Schifano (dir.), Représentations du procès. Droit, Théâtre, Littérature, Cinéma, collection « Représentation », Nanterre, presses de l'Université Paris X-Nanterre, 2003.

- « Louis le Juste en Languedoc (1632) : droit, justice et politique », Les procès politiques (XVIe-XVIIe siècle), études réunies par Yves-Marie Bercé, Rome, École française de Rome, 2007.

- « L'affaire Cinq-Mars et De Thou », colloque Les grandes causes organisé par Élisabeth Claverie, Luc Boltanski, Nicolas Offenstadt et Stéphane Van Damme, Paris, 5 au 7 février 2004.

- « Marillac et Saint-Preuil, deux exemples de répression judiciaire des violences à l'encontre des populations civiles » colloque La violence et le judiciaire, colloque international organisé par le Centre d'histoire des régulations sociales de l'Université d'Angers, 18 au 20 mai 2006 ; à paraître aux Presses universitaires de Rennes.

Comptes rendus

Jean-Yves Grenier (dir.), Katia Béguin et Anne Bonzon, Dictionnaire de la France moderne, coll. « carré histoire - les dictionnaires historiques », Paris, Hachette, 2003, 302 p. Lien : http://www.clionautes.org/article.php3 ?id_article =320

R. Bertrand et A. Carol (dir.), L'Exécution capitale, XVIe-XIXe siècle, Presses de l'université de Provence, 2003, 279 p. Lien : http://www.clionautes.org/article.php3 ?id_article =391

Margaret W. Ferguson, Dido's Daughters. Literacy, Gender and Empire in Early Modern England and France, Chicago et Londres , The University of Chicago Press, 2003, 506 p. Annales. Histoire, sciences sociales, 2006/3.

Arlette Jouanna, La Saint-Barthélemy. Lesmystères d'un crime d'État, 24 août 1572, Paris, Gallimard, NRF « Les Journées qui ont fait la France ». Lien : http://www.laviedesidees.fr/Retour-sur-l-histoire-politique-et.html

 

Mise à jour : 3 octobre 2008

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

Linguistique et écrit - 3

Journée(s) d'étude - Lundi 12 juin 2017 - 09:00Comme la précédente édition, cette journée d'étude organisée par Marion Carel (CRAL) et Dinah Ribard (GRIHL) réunira historiens, linguistes et littér (...)

Lire la suite

Michel de Certeau et la littérature

Colloque - Mercredi 19 avril 2017 - 09:00« Littérature », « littéraire », « roman », « fiction », « poétique », sont des mots qui apparaissent fréquemment dans l’oeuvre de Michel de Certeau, souve (...)

Lire la suite

Ecriture et action

Rencontre - Lundi 27 février 2017 - 14:30Ce livre est le fruit d’un travail collectif qui est aussi une expérience d’écriture partagée, à plusieurs mains, au sein du Grhil. Partant de textes de na (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr