Composition du groupe |

Participants aux travaux du Grihl

Laurence GIAVARINI

Maître de conférences

Coordonnées professionnelles

laurence-giavarini@orange.fr

Ancienne élève de l'ENS Fontenay (1984-1988)
Agrégée de Lettres Modernes (1987)
Professeur en lycée à Clichy (1988-189), puis en collège à Vernon (1989-1990) et à Argenteuil (1990-1994)
ATER à Paris VII (1994-1998)
Docteur es lettres (1997)
Maître de conférences à l'université de Bourgogne (1998)

Centre Chevrier - UMR 3507 (université de Bourgogne)
Co-Responsable du séminaire du Grihl
Porte parole de Sauvons l'Université! (2007-2010), membre du CA (2007-2015), co-responsable du site (2007-2011), responsable média (2011-2015).

Membre élue de la section 35 du Comité National du CNRS (2009-2012 et 2012-2016)

Terrains de recherche :


L'expérience libertine. Historiographie et définition du libertinage (XVIe - XVIIe siècles)

Ce travail a été initié par une réflexion sur les usages libertins de la fiction dans la perspective d'une redéfinition de l'historiographie du libertinage. Il se poursuit dans le cadre d'un mémoire d'habilitation à travers une réflexion sur les rapports entre libertinage et écriture aux XVIIe et XVIIIe siècles. La question libertine est principalement aujourd'hui orientée par une histoire des idées : je m'applique pour ma part à essayer de montrer ce dont la question libertine (question éruptive à plusieurs moments du XVIIe siècle) est l'expérience en réfléchissant à la façon dont des écrits – Garasse, Richelieu, etc. – configurent le sens et les enjeux du libertinage. La notion d'expérience ne renvoie pas ici à du « vécu », mais à ce qui se joue dans des écritures qui peuvent, ou non, être pensées comme des actions libertines, ou des actions d'intervention dans la configuration socio-politique du libertinage pour essayer de montrer ce dont le libertinage, ou la question libertine, dans des moments ou des conjonctures spécifiques, est l'expérience.

La littérature pastorale des XVIe et XVIIe siècles

Après une thèse de doctorat (1997) sur la topique pastorale de l'amour en France aux XVIe et XVIIe siècles, je travaille maintenant de manière plus spécifique sur la question d'une « politique de la représentation pastorale » (des guerres de religion à la mort de Montmorency, 1632) : c'est-à-dire que la question des enjeux politiques des textes est désormais posée en termes « d'actions d'écriture », de manière à faire fonctionner plusieurs niveaux - celui de l'intérieur des textes (la disposition d'une topique néo-platonicienne de l'amour) et celui de leur extérieur (les dédicaces en premier lieu), en essayant de contextualiser les processus de publication auxquels ont recours les auteurs. Cette démarche vise à mettre en suspens la question, traditionnelle et insoluble, d'un « sens politique » de textes qui marquent toujours leur retrait par rapport au « discours politique ». Le corollaire de cette méthode de travail, c'est que la politique de ces textes est indissociable d'une représentation des conditions sociales de l'énonciation des auteurs, et donc qu'il faut interroger à plusieurs niveaux le rapport entre éthique et politique - éthique des auteurs et politique des textes, éthos des commanditaires et politique auctoriale, etc.

Ecriture des juristes, action normative de l’écriture, droit (XVIe - XVIIe siècles)

Dans le cadre des travaux du Grihl sur « écriture et action » et d'une délégation CNRS au centre Chevrier de l'université de Bourgogne, j'ai organisé en 2009 un colloque consacré à l'« écriture des juristes ». La perspective était double, du côté d'une histoire sociale des juristes d'Ancien régime et du côté d'une histoire de l'écrit et de la publication. Ce travail donne lieu à une publication en 2010. Il s’est prolongé, en croisant les questions d'exemplarité, avec un article sur Jacques-Auguste de Thou (paru dans la XVIIe siècle).

La réflexion sur l’écriture des juristes comme exemple privilégié d’une réflexion sur l’action de l’écriture s’est en outre prolongée en 2013 par un colloque, co-organisé à Dijon avec Frédéric F. Martin, sur l’action normative des formes brèves, au delà du droit. Un volume d’articles sur le sujet est à paraître.

Usages politiques de la littérature. Epistémologie des disciplines et politique de la recherche (XXe siècle)

Ce terrain de réflexion en cours d'élaboration est lié à mes travaux interdisciplinaires (organisation de colloques sollicitant littéraires, historiens, juristes, philosophes) et à mon engagement dans la mobilisation universitaire de 2009 (à Sauvons l'Université !). Il s'agit notamment de penser ce qu'est une discipline en mettant l'accent sur le « moment » des réformes 2008-2010.

Questions

- littérature et politique : rapport entre éthique et politique, usages des dédicaces et plus généralement des paratextes, actions d'écriture et distance.

- histoire et expérience : rapports entre questions d'histoire et expériences de l'histoire. Formes d’appréhension de l’expérience. Problèmes d'historiographie du littéraire.

- cas, exemple, exemplarité : questions d'historiographie et d'éthique.

- désignation, production et utilité des « groupes » dans l’histoire littéraire.

- notions de représentation et de fiction : définition de la "représentation" pour la pastorale, confrontation entre sens anciens de la fiction et sens modernes.

- définition de l'auctorialité et pratiques auctoriales : pseudonymie, anonymat, identités sociales et noms d'auteur.

- genres littéraires mixtes et justification anthropologique et éthique des styles. Cette recherche est centrée sur l'édition critique du Compendio della poesia tragicomica de Giambattista Guarini.

 

Publications

Ouvrages

Ouvrages personnels

• La Distance pastorale. Usages politiques de la représentation des bergers (xvie-xviie siècles), Paris, Vrin/EHESS, collection "Contextes", 2010, 365 p.
Lire le compte rendu publié par Marta Texeira Anacleto, Université de Coimbra, Portugal,
dans H-France, vol. 12 (janvier 2012), n°1 (lien)

• Il Compendio della poesia tragicomica [De la poésie tragi-comique] de Giambattista Guarini, introduction, traduction et notes, Paris, Honoré Champion, "Textes de poétique et de rhétorique de la Renaissance", 2008.

• La Sylvanire ou la morte-vive, fable bocagere d’Honoré d’Urfé, établissement du texte, introduction et notes, Toulouse, Société de Littératures classiques, 2000.

Travaux collectifs

Écriture et action. XVIIe-XIXe siècle, une enquête collective, Paris, Éditions de l’EHESS, « En temps et lieux », 2016 (chapitre « Le cardinal de Retz » en collaboration avec Ch. Blanquie, J.-P. Cavaillé, D. Ribard, N. Schapira, M. Tsimbidy, p. 97-133 ; introduction générale avec A. Cantillon, D. Ribard, N. Schapira, p. 9-23).

L'Astrée d'Honoré d'Urfé, IIème partie, éd. critique réalisée avec J-M Châtelain, D. Denis, C. Esmein-Sarrazin, F. Greiner, F. Lavocat, S. Macé Paris, Champion classiques, « Littératures », 2016, 712 p.

•  La Bibliothèque française de Charles Sorel, éd. critique réalisée avec F. d'Angelo, M. Bombart, Cl. Nédélec, D. Ribard, M. Rosellini, A. Viala, Paris, Champion, 2015.

L'Astrée d'Honoré d'Urfé, Ière partie, éd. critique réalisée avec J-M Châtelain, D. Denis, C. Esmein-Sarrazin, F. Greiner, F. Lavocat, S. Macé, Paris, Champion classiques, « Littératures », 2011, 720 p.

Direction de collectifs

L'Écriture des juristes (XVIe-XVIIIe siècles), actes du colloque de Dijon (avril 2009), Paris, Classiques Garnier, 2010, 371 p.

Construire l'exemplarité Pratiques littéraires et discours historiens XVIe-XVIIIe siècles, actes du colloque de Dijon (3-4 mars 2006) parus en ligne sur le site de Fabula en septembre 2006. Désormais publié aux Editions Universitaires de Dijon ; seuls les résumés en anglais et en français figurent sur le site de Fabula : http://www.fabula.org/colloques/sommaire150.php.
Un compte rendu de cet ouvrage a été publié par Jacqueline Boucher dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 2009, tome LXXI, 1, p. 183.

• en collaboration avec Jean-Pierre Cavaillé et Cécile Soudan, « Lectures croisées du Gascon extravagant », édition électronique dans Les Dossiers du Grihl, Actes et débats, 2007-1, http://dossiersgrihl.revues.org/sommaire325.html.

 

Articles

2016

• « Raconter l’histoire, dire le passé, transmettre les origines. Sur la matière historique dans L’Astrée (1607, 1610, 1612) », dans Rachel Darmon, Adeline Desbois-Ientile, Adrienne Petit, Alice Vintenon (dir.), L’Histoire à la Renaissance : à la croisée des genres et des pratiques, éd. Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 343-366.

• « Un événement d’écritures, le procès de Théophile de Viau. La production de l’éphémère », à paraître dans les actes du colloque « Les éphémères et l’événement » (Fl. Ferran et O. Belin dir.) des 12 et 13 février 2016.

• « Récit de vie et historiographie contrainte. Le cas de Nicolas Lefèvre de Lezeau », avec François-Xavier Petit, à paraître dans les actes du colloque « Violence de l’Interprétation » dirigé par Anne Duprat.

• « Savoir, périodisation, vérité. Travailler avec le modèle », actes du colloque Foucault et la Renaissance, sous la direction d’Olivier Guerrier.

• « Allégorie et auctorialité libertine. L’exemple de quelques fictions (comiques) du XVIIe siècle » à paraître dans Fr. Lavocat (dir.), Allégorie et fiction.

• « Mesure de la mesure. Norme, règle, forme du cas et de l’exemple (A. Jolles et J. de La Fontaine) », à paraître dans L’Action normative des formes brèves, actes du colloque de Dijon (juin 2013).  

2015

• « L’ordre des noms et l’auctorialité de Sorel selon La Bibliothèque Française », dans La Bibliothèque française (1667) de Charles Sorel, éd. collective, Paris, Honoré Champion, p. 581-607.

• « Inventaire chronologique et raisonné des livres de Charles Sorel établi à partir des réflexions de « l’Auteur de la Bibliothèque Française », dans La Bibliothèque française (1667) de Charles Sorel, éd. collective, Paris, Honoré Champion, p. 611-653.

2014

• « Que voit-on dans le manuscrit Patin ? Modèle oral de la communication, ordre des écrits », La Lettre clandestine, n°22, « Guy Patin et ses interlocuteurs : le “Manuscrit de Vienne” », 2014, p. 173-184.

• « John Ford, une pastorale américaine », dans Jacques Déniel, Jean-François Rauger, Charles Tatum Jr (dir.), John Ford. Penser et rêver l’histoire, Gennevilliers, Yellow Now, « Côté cinéma », 2014, p. 155-162.

• « Autour de L’écriture des juristes. Sur la question de l’action de l’écriture et du droit »,  paru dans Clio & Themis, n° 7, « Droit et littérature : quels apports pour l’histoire du droit ? », revue en ligne, http://www.cliothemis.com/Clio-Themis-numero-7

2013

• « Contextualiser les écrits littéraires. Autour de La Distance pastorale (2010) », paru dans Florent Brayard (dir.), Des Contextes en histoire, Mayenne, Bibliothèque du CRH, 2013, p. 313-328.

• « Sujets déplacés à Richelieu. La Marraine du sel, histoire tragique », Les Cahiers Fourré, "Avec Maurice Fourré à Richelieu" (24 septembre 2011), AAMF Éditions, p. 81-93. Également dans les Dossiers du Grihl, 2014/1, http://dossiersgrihl.revues.org/5996

• « Le philosophe dans la bergerie. L'églogue, image à demi-vraie », Revue Fontenelle n° 10, "Le siècle pastoral", PURH, 2012, p. 115-130.

2012

• « La scène, le processus, le fait collectif. Travailler avec Les Scènes indésirables  ? », Les Dossiers du Grihl [En ligne], 2012-01, URL : http://dossiersgrihl.revues.org/5042  ; DOI : 10.4000/dossiersgrihl.5042

• « Distance, distanciation, éloignement. La fiction pastorale et l'histoire (L'Astrée, 1607-1619) », Cahiers Tristan, numéro coordonné par Véronique Adam, printemps 2012, p. 72-85.

• « Modéliser “l'affectivité ” : la constitution d'un « corps » dans L'Astrée », "Textes et contextes", Collection L'intime , Volume 3 / L'expression de l'intériorité : vivre et dire l'intime à l'époque moderne, 25 septembre 2012. URL : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/intime/document.php?id=415

2011

• « Glossaire » C'était mieux ailleurs, dans Penser / rêver, n° 19, « C'était mieux avant », printemps 2011.

• « Qu'est-ce qui revient dans le temps du retour ? À propos de Muriel d'Alain Resnais », Penser / rêver, n° 20, « Le temps du trouble », p. 49-61.

• « La fable comme exemple. Autour de “L'art de la transition chez la Fontaine“ de Leo Spitzer », dans Ch. Noille-Clauzade (dir.), Lectures de La Fontaine fabuliste : Le recueil de 1668, Rennes, PUR, 2011.

• « À propos du libertinage de Bussy-Rabutin. Réflexions sur l'action libertine noble », Actes de la rencontre académique Bussy-Rabutin, Dijon, 16 octobre 2010, Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon. Mémoires, tome 143, 2011, p. 63-75.

• « Texte d'action et politique de la fiction épistolaire. Sur la "lettre d'Estat" de Colomby », dans M. Bombart et E. Méchoulan, Politiques de l'épistolaire au XVIIe siècle. Autour du Recueil Faret, Paris, Classiques Garnier, "Lire le XVIIe siècle, 6", 2011, p. 193-209.

2010

• « La querelle du Pastor Fido, un modèle pour les lettres françaises ? », paru dans Emmanuelle Hénin (dir.), Les Querelles dramatiques en France XVIe - XVIIIe siècles, actes du colloque de Reims (octobre 2006), Louvain, Peeters, « La république des lettres, 37 », 2010, p. 25-39.

• "Communiquer exemplairement l'histoire par la figure sociale de l'historien. Autour de la Vitade Jacques-Auguste de Thou",XVIIIe siècle, 2010 / 2, p. 271-289.

• (avec Elie Haddad), « Un coup de poignard dans le dos. Commentaire du premier rapport d'étape du CDHSS », paru sur le site de SLU, le 7 février 2010 : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php ?article3419

2009

• « L'écriture de la fiction permet-elle de faire une histoire du libertinage?", dans Richard G. Hodgson (dir.), Libertinism and Literature in Seventeenth-Century France, actes du colloque de Vancouver, the University of British Columbia, 28-30 septembre 2006, Tübingen, Narr, "Biblio 17, 181", 2009, p. 287-300.

• « Exemples de corps : lieux du sommeil dans L'Astrée », in Christine Pigné et Virginie Leroux (dir.), Camenae, novembre 2008, "Les visages contradictoires du sommeil de l'Antiquité au XVIIe siècle", http://www.paris-sorbonne.fr/fr/spip.php ?article8615.

• « Écrire la vertu du chef ligueur. Les Bergeries de Julliette de Nicolas de Montreux et le duc de Mercoeur (1585-1598) », paru dans Emmanuel Buron et Bruno Meniel (dir.), « Le duc de Mercoeur. Les armes et les lettres (1558-1602) », actes du colloque de Rennes (21-22 octobre 2005), Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 219-236.

2008

• « L'art de la dédicace selon Jean Mairet », en collaboration avec Elie Haddad, Littératures classiques n° 65, Le théâtre de Jean Mairet, dirigé par Bénédicte Louvat, automne 2008, p. 35-48.

• « “Chacun qui voit mes vers, s'il a les yeux d'un homme / Connaîtra son portrait combien qu'on ne le nomme.” (Satire première, v. 65-66). De quoi “Théophile” est-il l'exemple ? », article paru dans les Cahiers textuels, Paris VII, novembre 2008.

• « Une poétique du mélange dans l'Astrée ? D'Urfé lecteur de Guarini », paru dans Delphine Denis (dir.), Lire l'Astrée, actes du colloque de Paris IV 4-6 oct. 2007, Paris, Presses de l'université Paris-Sorbonne, « Lettres françaises », 2008, p. 29-40.

• Article « Honoré d'Urfé » dans Dictionary of Seventeenth-Century French Philosophers, Luc Foisneau ed., Thoemmes-Continuum, 2 vols.

2007

• « L'effroi de voir et le pouvoir de la peinture. Sur "Paysage avec Orphée et Eurydice de Nicolas Poussin (c. 1648) », paru dans Mythes en images : Médée, Orphée, œdipe, textes réunis par B. Bercoff et F. Fix, Dijon, EUD, « Écritures », p. 61-76.

• « Le Gascon extravagant, la valeur de l'expérience et la fiction comme discours d'histoire », publié dans : Jean-Pierre Cavaillé, Laurence Giavarini et Cécile Soudan (éds), Les dossiers du Grihl, 2007-01, "Lectures croisées du Gascon extravagant", 2007. URL : http://dossiersgrihl.revues.org/document225.html

2005

• « Quel homme de lettres fut Torquato Tasso à la cour de Ferrare ? Sur les enjeux des clés poétiques de l' Aminta (1573) », Littératures classiques, numéro 54, coordonné par dirigé par Mathilde Bombart et Marc Escola, 2005.

• « Vertus héroïques et politiques de la pastorale. Autour de la figure du duc de Montmorency », paru dans Avatars littéraires de l'héroïsme de la Renaissance aux Lumières, numéro 20 de la revue Elseneur, coordonné par P. de Lajarte, Presses Universitaires de Caen, "Textes /Histoire / Langages".

2004

• « Le libertin et la fiction-sorcière à l'âge classique : autour de Dom Juan et Théophile » paru dans Usages et théories de la fiction XVIe -XVIIIe siècles, sous la direction de F. Lavocat, publications de l'université de Rennes, Paris VII, 2004.

• « La lettre et le fantasme. Sur l'amour héroïque dans l'épisode des Arbres Amants », paru dans le vol. des PUR sur les romans de Cyrano de Bergerac au programme d'agrégation 2004-2005 (volume dirigé par B. Parmentier).

2003

• « Mélancolie, héroïsme et représentation dans la tragédie de l'âge classique. Deux exemples de Jean Racine », paru dans les actes du Colloque Jean Racine de Paris (mai 1999) : Jean Racine (1699-1999), éd. Gilles Declercq et Michèle Rosellini, Paris, Puf, 2003.

• « Représentation pastorale et guérison mélancolique au tournant de la Renaissance : questions de poétique », article paru dans les actes de la journée « Pastorale et mélancolie » (Paris III, juin 2002), revue en ligne (mars 2003). http://www.univ-paris3.fr/recherche/sites/edea/iris/episteme/index.htm

• « La réception du Pastor Fido en France au XVIIe siècle : état des lieux de la recherche », article paru dans les actes de la journée sur la réception du Pastro Fido en France et en Angleterre (Paris III, juin 2003), revue en ligne (octobre 2003) http://www.univ-paris3.fr/recherche/sites/edea/iris/episteme/index.htm

• « Lieu théâtral, lieu auctorial, lieu culturel. La pastorale dramatique et le livre au tournant du XVIe et du XVIIe siècle », paru dans Du spectateur au lecteur. Imprimer la scène aux XVIe - xviie siècles, textes réunis par Larry Norman, Philippe Desan, Richard Strier, Schena editore / Presses de l'université de Paris-Sorbonne, 2003 (actes du colloque de Chicago The Book at the age of theater (mars 2001).

2002

• « Une forme négative de l'expérience. Remarques sur l'utopie du savoir dans Cleveland de l'abbé Prévost », paru dans Le Travail des Lumières. Mélanges pour Georges Benrekassa, Paris, H. Champion, « Colloques, congrès et conférences sur le XVIIIe siècle », 2002.

• « L'histoire véritable ou la fiction de l'imitation. Retour sur le réalisme du Berger extravagant de Charles Sorel (1627) », paru dans Réalisme et réalité en question au XVIIe siècles, actes du colloque « Réalisme / réalité » (mai 2000) de l'Université de Bourgogne (sous la direction de Didier Souiller), Presses de l'Université de Bourgogne, « Interactions Culturelles européennes », 2002.

• « Écrire l'expérience : la religion des sauvages du discours théologique au discours anthropologique (Jean de Léry, Histoire d'un voyage en terre de Brésil, chap. XVI) », paru dans La Librepensée, actes du colloque de novembre 1998, sous la direction de Maurice Laugaa, université de Paris VII, Poitiers, La Licorne, 2002 ; p. 51-71 : (volume dédié à la mémoire de Maurice Laugaa).

2001

• « Du fantasme à l'expérience. Plaisir et conversion de l'imagination mélancolique dans l'Astrée d'Honoré d'Urfé (1607-1619) », paru dans L'Imagination numéro de Littératures classiques dirigé par Pierre Ronzeaud, automne 2001, p. 157-177.

• « Quand les bergers se donnaient en spectacle. Mimesis pastorale et sens commun dans la pastorale dramatique des années 1620 », paru dans Les arts du spectacle au théâtre, 1550-1700, textes éd. et présentés par Marie-France Wagner et Claire Le Brun-Gouanvic, Paris, Honoré Champion, 2001.

2000

• « Mélancolie, sang et signes. Notes sur le lieu du trouble dans Pyrame et Thisbé de Théophile de Viau et Phèdre de Jean Racine », in Traversée de la mélancolie », actes du colloque de Jussieu, édités par E. Grossman et N. Piegay, Paris, Séguier, "Carnets", p. 85-111. 

• « Signes et symboles, spectacle et représentation : l'aura du Moyen-Age au cinéma », in Michèle Gally (éd), La Tracemédiévale et les écrivains d'aujourd'hui, PUF, 2000, « Perspectives littéraires », p. 235-249.

1999

• « La doctrine et l'expérience : l'éthique de l'amour des bergers », communication donnée au colloque sur la Politesse amoureuse (Reims, novembre 1999, Jean-Claude Ternaux, Franck Greiner), paru dans les actes Franco-Italica, 1999, 15-16, p. 189-203.

• « Le "sentiment ordinaire de ceux qui aiment". Locus amœnus, curiosité, ethos endeuillé dans l' Astrée d'Honoré d'Urfé », paru dans Curiosité et libido sciendi de la Renaissance aux Lumières, textes réunis par Nicole Jacques-Chaquin et Sophie Houdard (2 vol), ENS Éditions, 1999, t. II.

• « L'invention de la norme : topique critique et orthodoxie linguistique dans la pastorale dramatique entre 1625 et 1631 », paru dans Papers on French Seventeenth Century, n° 21, actes du colloque de Bristol « Orthodoxie et subversion » (juillet 1998).

• « Ego s'écrit sur un tombeau » - Le tombeau, le nom propre et l'histoire : trois pastorales de France et d'Italie (1504, 1570, 1607) », paru dans Le Corps évanoui, catalogue de l'exposition consacrée aux tombeaux et au monument, dirigée par Véronique Mauron et Claire de Ribaupierre de l'Unité de Recherches Contemporaines de l'université de Lausanne), Paris, Hazan, 1999.

1998

• « Perfection du temps et libéralité du savoir. Présence des trois Grâces dans la littérature pastorale de la fin de la Renaissance », paru dans le volume consacré De la Grâce et des vertus, textes réunis par Marie-France Wagner, L'Harmattan, « Ouverture philosophique », 1998.

1997

• « Imitation et satire : sur la motivation pastorale de réécriture de la mythologie dans Le Berger extravagant de Charles Sorel (1627) », paru dans la revue Textuel « Thèmes et figures mythiques. L'héritage classique », n° 33, automne 1997, p. 113-125.

1995

• « D'antiques lieux de la négation. Les adynata dans quelques pastorales dramatiques aux XVIe-XVIe siècles », article paru dans le n° 29 de Textuel, « La Négation », 1995, p. 97-109.

• « Et croy que les escorces seront creues avec les arbres : le lieu des écorces gravées dans la pastorale à la Renaissance », article paru dans L'Inscription du regard. Moyen Âge-Renaissance, textes réunis par Michèle Gally, ens éditions Fontenay / St Cloud, « Signes », 1995, p. 271-314.

 

Comptes rendus 

• « Le discours sur les factions : une politique de la littérature ? » compte rendu de Littérature et politique. Factions et dissidences de la Ligue à la Fronde, sous la direction de Malina Stefanovska et Adrien Paschoud, Paris, Classiques Garnier, « Rencontres, 134 », 2016, 244 p. À paraître dans le dossier Littérature et politique d’Acta Fabula, été 2016.

•  « Des larmes d’expérience », compte rendu de La protestation des larmes. Le mélodrame de la femme inconnue de Stanley Cavell, Paris, Capricci, 2013.
Paru dans le dossier Autopsie des émotions d’Acta Fabula, avril 2014, URL : http://www.fabula.org/revue/document8649.php

•  « Sous le regard absent de Balthazar », compte rendu de La question animale. Entre science, littérature et philosophie, sous la direction de Jean-Paul Engélibert, Lucie Campos, Catherine Coquio, Georges Chapouthier, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, « Interférences», 2011.
Paru dans Acta Fabula, nov.-déc. 2011, URL http://www.fabula.org/revue/document6617.php

• « Une “étincelle entre deux épées” », compte rendu de Leçons sur la volonté de savoir (cours 1970-1971) de Michel Foucault, Paris, Editions de l’EHESS / Seuil, 2011.
Paru dans le dossier Écritures du savoir d’Acta Fabula, avril 2012 : http://www.fabula.org/revue/document6942.php

• Compte rendu de Le récit exemplaire (1200-1800), études réunies par Véronique Duché et Madeleine Jeay, Paris, Classiques Garnier (« Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance européenne » 67), 2011.
Paru dans CRMH (Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes), 2011. URL : http://crm.revues.org/12861

•  « Carlo Ginzburg dans la forêt de la tradition littéraire », sur Carlo Ginzburg, Le Fil et les traces. Vrai faux fictif [Il Filo e le tracce, Milan : Feltrinelli, 2006], traduit de l'italien par Martin Rueff, Paris : Verdier, coll. « Histoire », 2010, 537 p.

Paru dans le dossier Faire et refaire l’histoire d’Acta Fabula, juin-juillet 2011. URL : http://www.fabula.org/revue/document6398.php

•  « Cyrano de Bergerac philosophe ? », compte-rendu de : Alexandra Torero-Ibad, Le Matérialisme de Cyrano de Bergerac, Paris, Champion, 2009. Paru dans Acta Fabula, septembre 2010 : URL http://www.fabula.org/acta/document5860.php

•  « Jacques Rancière, le différend continué », compte-rendu de : Jacques Rancière, Et tant pis pour ceux qui sont fatigués. Entretiens, Paris, Amsterdam, 2009, 699 pages, ISBN 978-2-35480-056-7.
Paru dans le dossier S’émanciper avec Jacques Rancière d’Acta Fabula, juillet 2010 URL : http://www.fabula.org/acta/document5820.php

•  Christian Jouhaud, Sauver le Grand-Siècle ? Présence et transmission du passé, Paris, Seuil, 2007.
Paru dans les Annales HSS, automne 2007. Compte rendu réédité dans Les Dossiers du Grihl, 2009-1. URL : http://dossiersgrihl.revues.org/document3489.html

•  Jacques-Auguste de Thou, La Vita, éd. et traduction par Anne Teissier-Ensminger, Paris, Honoré Champion, 2007 et Franck Lestringant (dir.), Jacques-Auguste de Thou. Écriture et condition robine, Paris, Presses universitaires de la Sorbonne, 2007.
Paru dans les Annales HSS, 2009-1, janv-févr., p. 239-241.

•  Florence Buttay-Juttier, Fortuna. Usages politiques d'une allégorie morale à la Renaissance, PUPS, 2008.
Paru dans Acta Fabula, mai 2008. URL http://www.fabula.org/revue/document4169.php

•  « Le style des identités libertines », compte rendu de Adrien de Monluc, comte de Carmain, Œuvres [Œuvres versifiées, Les Pensées du Solitaire, Les Jeux de l'Inconnu, Fable des amours du jour et de la nuit], textes établis, annotés et commentés par Michael Kramer, étude historico-biographique par Véronique Garrigues, Paris, Honoré Champion, « Sources classiques », 2007 et Charles Coypeau Dassoucy, Les Aventures et les Prisons, éd. critique par Dominique Bertrand, Paris, Honoré Champion, « Sources classiques », 2008.
Paru dans Acta Fabula: http://www.fabula.org/revue/document5164.php

•   Graziosi Elisabetta, Aminta 1573-1580. Amore e matrimonio a casa d'Este, 2002. Compte rendu paru dans les Annales HSS (avril 2007).

•  Parler librement. La liberté de parole au tournant des XVIe et XVIIe siècles, études réunies et présentées par I. Moreau et G. Holz, ENS Editions, Feuillets, 2005.
Paru dans Acta Fabula, nov. 2005. URL : http://www.fabula.org/revue/document1061.php

•  Alidor ou l'indifférent. Pastorale. Texte édité par François Lasserre, Edizioni dell'Orso. Compte rendu paru dans xviie siècle, n° 218, avril-juin 2003.

•  Stierle Karlheinz, La Capitale des signes. Paris et son discours, traduit de l'allemand par Marianne Rocher-Jacquin, Editions de la Maison des Sciences de l'Homme, 2001.

Paru dans Acta Fabula, printemps 2002. URL : http://www.fabula.org/revue/cr/439.php

 

Mise à jour : 17 juin 2016

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

Ecriture et action

Rencontre - Lundi 27 février 2017 - 14:30Ce livre est le fruit d’un travail collectif qui est aussi une expérience d’écriture partagée, à plusieurs mains, au sein du Grhil. Partant de textes de na (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit, 2 : l’énonciation

Journée(s) d'étude - Jeudi 24 novembre 2016 - 09:30Cette journée réunira anthropologues, historiens et linguistes autour de la question de l’énonciation linguistique et de ses liens avec l’action (...)

Lire la suite

Ecole d’automne du GRIHL, « Histoire et littérature »

Journée(s) d'étude - Mardi 04 octobre 2016 - 17:30Cet enseignement intensif - conçu comme une série de trois cours - propose, au seuil de l'année universitaire, une introduction aux questionnement (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr