Composition du groupe |

Collaborateurs scientifiques (français ou étrangers)

Marion LEMAIGNAN

Coordonnées professionnelles

Marion.lemaignan [arobase] gmail.com

•  Enseignante en secondaire – collège Albert Thomas (42300 Roanne)

•  Thèse soutenue à l'Institut Universitaire Européen (Florence-Italie) sous la direction de Giulia Calvi : «  La fabrique d'une posture européenne inédite : publier Christine de Suède au XVIIe siècle entre cohérence et incertitudes »

•  2006 - 2008 : Master d'histoire moderne soutenu à l'EHESS, sous la direction de Jean-Pierre Cavaillé : « De la transgression à la subversion, figures de déviance féminine au XVIIe siècle. »

Domaines de Recherche

• histoire du genre
• histoire sociale et politique
• histoire du littéraire
• marginalité, transgression à l'époque moderne
• Ecriture du voyage et de la mobilité au XVIIe siècle

Résumé de la thèse

Christine de Suède (1626-1689) devient après son abdication en 1654 un phénomène politique à l’échelle européenne. La singularité de son statut ainsi que sa volonté de conserver une action politique après l’abdication suscite une certaine prolifération d’écrits qui circulent dans toute l’Europe jusqu’à sa mort. Ce travail vise à analyser ce que signifient les actions de publication hétérogènes qui se concentrent autour d’elle.

Dans cet objectif, on montre combien les dix années d’itinérance qui suivent l’abdication sont un temps crucial de « fabrication » de l’abdication. On montre ainsi combien l’absence d’appartenance territoriale de Christine de Suède questionne ses contemporains quant à sa place dans l’espace européen. Son instabilité politique et l’élaboration de nouvelles modalités de pouvoir font l’objet de la seconde partie de cette recherche. Ses stratégies visant à faire reconnaître une autorité politique se modifient avec sa sédentarisation à Rome et elle parvient finalement à asseoir une souveraineté absolument inédite sur la scène locale de Rome. Ce sont les caractéristiques matérielles, iconographiques et théoriques de cette souveraineté que l’on met alors au jour.  Enfin, dans la troisième partie de la thèse, on considère l’impact de ces publications dans et sur l’espace européen. On voit ainsi la manière dont est publié et instrumentalisé son caractère extraordinaire dans l’ordre européen, puis on étudie comment ce phénomène de publication façonne un espace politique européen spécifique qui, de simple agrégat, devient organisateur.

Cette étude montre ainsi la singularité de ce parcours politique à l’époque moderne. Dans ce cadre, on saisit combien le genre est un outil politique plus qu’une catégorie ontologique. Cette recherche montre également le rôle politique que détient le processus de publication au XVIIe  siècle ; c'est ainsi une autre histoire du politique que l’on propose qui s’émancipe de son cadre juridico-diplomatique traditionnel. Enfin, cette étude fait apparaître un autre cadre européen en mesure d’offrir une appartenance à un personnage singulier et atypique.

 

Publications

- « Du modèle de l'héroïne à l'amazone extraordinaire : Christine de Suède dans les pamphlets français du XVIIe siècle » in Revisiter la « Querelle des femmes ». Discours sur l'égalité/inégalité des sexes, de 1600 à 1750, D. Haase Dubosc, M-E Henneau (dir.), Publications de l’Université de Saint-Étienne, Saint-Etienne, 2013, pp. 197-209.

- « La souveraineté ancrée dans le corps: les portraits littéraires de Christine de Suède après l'abdication », in Giulia Calvi et Silvia Sebastiani, « La querelle des corps. Acceptions et pratiques dans la formation des sociétés européennes », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 11 | 2013.URL : http://acrh.revues.org/5211 ; DOI : 10.4000/acrh.5211

- « Les factums : Une écriture sans modèle ? Avocats et actions d'écriture entre droit et discours social au XVIIe siècle », in L. Giavarini (ed.), L'écriture des juristes (XVIe-XVIIIe siècles), Classiques Garnier, Paris, 2010.

- « Des femmes dans les lieux du collectif : trajectoires déviantes et interstices sociaux au XVIIe siècle », in G. Louis, F. Poulet, R. Mathis (dir.),  Papers on French Seventeenth-Century Literature, vol. XXXVII, n°73, 2010.

- « Un espace au cœur du pouvoir : Mathurine et sa folie à la cour d'Henri IV : déviance, rituel et politique », in Calvi, G et Chabot, I (ed.), Moving Elites : Women and Cultural Transfers in the European Court System, HEC Working Papers Collection, European University Institute, 2010/02.

- « Mathurine ou la question d'un tiers espace de l'hétérodoxie, dans La Confession catholique du Sieur de Sancy d'Agrippa d'Aubigné », L'Atelier du Centre de recherches historiques , 04 |2009, « Femmes, irréligion et dissidences religieuses (XIVe-XVIIIe siècles) », sous la direction de J.-P. Cavaillé [En ligne], mis en ligne le 26 juillet 2009. URL : http://acrh.revues.org/index1234.html.

- Federico Barbierato, Jean-Pierre Cavaillé, Sophie Houdard et Marion Lemaignan , « Federico Barbierato, Politici e ateisti percorsi della miscredenza a Venezia fra sei e settecento, Naples, Edizioni Unicopli, 2006. », Les dossiers du Grihl, IV. Discussions et disputes, mis en ligne le 8 août 2007. URL : http://dossiersgrihl.revues.org/document1372.html.
 

Communications en colloques et séminaires

- “Christina of Sweden's Conversion: Cross perspectives on a European event”, conference Conversion Narratives in the Early Modern World, York, 9-11 juin 2011.

- “Beyond Boundaries: Queen Christina of Sweden and the making of Europe through Mobility (1654-1662)”, Conférence Imagining Europe. Perspectives, Perceptions and Representations from Antiquity to the Present, Leiden, 27-28 Janvier 2011.

- « Christine de Suède  en voyage : de la Ville à l'Europe, tentatives de localisations », Séminaire du Grihl du 25 mai 2010.

Compte rendu

Marcus Nevitt, Women and the pamphlet culture of revolutionary England, 1640-1660, Aldershot, Ashgate, 2006, 218p. A paraître dans Les Annales. Histoire Sciences Sociales, « Histoire et Littérature », 2/2010 (mars/avril).

Dernière mise à jour : juin 2016

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

Ecriture et action

Rencontre - Lundi 27 février 2017 - 14:30Ce livre est le fruit d’un travail collectif qui est aussi une expérience d’écriture partagée, à plusieurs mains, au sein du Grhil. Partant de textes de na (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit, 2 : l’énonciation

Journée(s) d'étude - Jeudi 24 novembre 2016 - 09:30Cette journée réunira anthropologues, historiens et linguistes autour de la question de l’énonciation linguistique et de ses liens avec l’action (...)

Lire la suite

Ecole d’automne du GRIHL, « Histoire et littérature »

Journée(s) d'étude - Mardi 04 octobre 2016 - 17:30Cet enseignement intensif - conçu comme une série de trois cours - propose, au seuil de l'année universitaire, une introduction aux questionnement (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr