Composition du groupe |

Participants aux travaux du Grihl

Marine ROUSSILLON

Coordonnées professionnelles

marine.roussillon[at]wanadoo.fr

Docteure de l’Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle en littérature française,
Agrégée de Lettres Modernes.

Maîtresse de conférences en littérature française à l’université d’Artois. Membre de « Textes et Cultures »

Projet Merveilles de la cour : https://merveilles17.huma-num.fr
Carnet de recherches Politiques du Grand-siècle : https://pogs.hypotheses.org
Page personnelle : https://cv.archives-ouvertes.fr/marine-roussillon


2012-2016 : Professeur de français dans l’Académie de Créteil.
2010-2012 : Junior Research Fellow de l’Université d’Oxford (Worcester College)
2006-2010 : AMN puis ATER, Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle.
Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (B/L 2001). 

Domaines de recherche

Mes recherches portent sur les usages politiques des plaisirs, à partir d’un moment privilégié : le dix-septième siècle français, qui est à la fois un moment d’émergence de la littérature comme valeur, un moment de forte instrumentalisation politique des lettres et des arts, et un haut-lieu de la mémoire nationale. Mes recherches s’organisent autour de trois questions :

  • celle des écritures du passé entre histoire et fiction : imaginaire médiéval de l’âge classique ; écritures généalogiques ; construction polémique de la distinction entre histoire et fiction ;
  • celle des liens entre pratiques d’écriture ou de publication et pratiques de pouvoir à la cour de Louis XIV : organisation et publication des divertissements de cour ; vers mondains ; François de Beauvilliers, duc de Saint-Aignan et ses usages de l’écrit ; Molière et les modes de publication de ses pièces ;
  • enfin celle de la production de l’émerveillement et de l’adhésion dans l’écriture d’évènements spectaculaires : théâtre à machines, fêtes de cour, écriture des fêtes et écriture de la guerre, appropriations des spectacles du passé sur les scènes contemporaines, débat sur les usages politiques des plaisirs, histoire du théâtre comme objet d’écritures.

 

Publications

Ouvrage personnel

 

 - M. Roussillon, Don Quichotte à Versailles. L’Imaginaire médiéval du Grand-siècle. Ceyzérieu, Champ-vallon, avril 2022.

On n’a pas attendu Tolkien ou les romantiques pour inventer un Moyen Âge de fantaisie. À la cour de Louis XIV, les nobles jouent aux chevaliers et combattent des géants. Dans les romans, à l’opéra, dans les contes, on croise Clovis et Charlemagne, des fées et des troubadours. Le passé médiéval est un enjeu de pouvoir : il prouve

 l’ancienneté d’une famille, légitime les prétentions d’une couronne. C’est aussi un objet de plaisirs : plaisirs coupables de lecteurs (et surtout de lectrices) décrits comme de nouveaux Don Quichotte, fêtes royales, divertissements de l’opéra… En imaginant son passé médiéval, le XVIIe siècle définit les plaisirs acceptables et ceux qui ne le sont pas, débat des pouvoirs de la fiction et instaure une coupure durable entre l’esthétique et le politique.

 

Ouvrages collectifs

 

- M. Roussillon et P. Dechauffour (dir.), thaêtre [en ligne], chantier #6 : Baroque is burning !, mis en ligne le 7 janvier 2022. URL : https://www.thaetre.com/2022/01/07/baroque-is-burning-sommaire/

- M. Roussillon et K. Dickhaut (dir.), Littératures classiques, 2021/2 (n°105) : Scènes de machines. Effets et pouvoirs.

- Direction de publication du site Merveilles de la cour. Bibliothèque numérique et base de données des divertissements de cour en France au XVIIe siècle. Plus de 80 documents édités en XML-TEI, avec indexation des personnes et des lieux nommés. https://merveilles17.huma-num.fr/

- M. Roussillon, C. Schuwey (dir.), Écrire l’histoire des spectacles avec des bases de données, Revue d’historiographie du théâtre, n°5, 2020 ; en ligne : https://sht.asso.fr/revue/ecrire-lhistoire-des-spectacles-avec-des-bases-de-donnees/

- M. Roussillon (dir.), Récits et imaginaire des fêtes de cour, Revue d’Histoire du Théâtre, 2019-2, n°282. https://sht.asso.fr/revue/recits-et-imaginaires-des-fetes-de-cour/

- M. Roussillon, S. Guyot, D. Glynn et M.-M. Fragonard (dir.), Littéraire. Pour Alain Viala. Artois Presses Universités, 2018.
https://books.openedition.org/apu/17812

- « Les Théâtres institutionnels (1660-1848). Querelles, enjeux de pouvoir et production de valeurs », Revue d’Histoire du théâtre, 2014-1 (janvier-mars)Numéro co-dirigé par J.-M. Hostiou, J. Goodman, S. Loncle et M. Roussillon.
Sommaire du numéro : http://www.sht.asso.fr/revue_histoire_theatre/numero/2014/261

- « La Dispute entre l’Arioste et le Tasse. Appropriations polémiques de deux esthétiques antagonistes dans la France du XVIIe siècle », M. Roussillon et J. Steigerwald (dir.), Papers on French Seventeenth Century Literature, 79, 2013.
Sommaire du numéro : http://periodicals.narr.de/index.php/papers_on_french/issue/view/121

 

Articles et chapitres d’ouvrages

- « Molière’s plays in their livrets », dans Jan Clarke (ed.), Molière in Context, Cambridge University Press, à paraître en 2022.

- « Femme de lettre ou femme de pouvoir ? Stratégies d’écriture chez Madame de Maintenon », dans N. Grande et M. Da Vigna (dir.), « Toute la cour était étonnée ». Madame de Maintenon ou l’ambition politique au féminin. Presses Universitaires de Rennes, à paraître en avril 2022.

- « Corps du roi, corps sauvages », dans M. Roussillon et P. Dechauffour (dir.), thaêtre [en ligne], chantier #6 : Baroque is burning !, mis en ligne le 7 janvier 2022. URL : https://www.thaetre.com/2022/01/07/corps-du-roi-corps-sauvages/

- Avec Christophe Schuwey, « Taking a look back (not in anger) on databases in theater studies », Comparatio, Jahrgang 12, Ausgabe 2 (2020), pp. 53 – 66. URL : https://comp.winter-verlag.de/article/COMP/2020/2/8

- « Roi danseur, roi guerrier : force et galanterie dans leDivertissement royal », dans L. Naudeix (dir.), Molière à la cour: Les Amants magnifiques en 1670, Presses Universitaires de Rennes, 2020.

- « Une écriture littéraire de la généalogie ? Jean-Baptiste L’Hermite de Soliers ». Dix-septième siècle, Presses Universitaires de France, Société d'études du XVIIe siècle, 2020, n°288 (3), pp.485.

- « Les aventures de la cour : courses, carrousels, ballets » dans M. Rosellini et P. Ronzeaud (dir.), Littératures classiques, 2019/3, n°100. Texte de l’article : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques-2019-3-page-171.html

- « Rencontre ou révolution ? Sur une version krump des Indes galantes », Avant-scène Opéra, n°312, septembre 2019.

- « Raconter les fêtes de cour : écrire, archiver, agir », dans P. Lemaigre-Gaiffier et N. Schapira (dir), Archiver la cour, Bulletin du Centre de Recherches du Château de Versailles, en ligne, 2019. http://journals.openedition.org/crcv/17441

- « Tartuffe entre interdiction et création », J.-M. Hostiou et A. Tadié, Querelles et création, Paris, Classiques Garnier, 2019.

- « L'écriture et l'exil: autour des Œuvres meslées de Saint-Evremond », Rabutinages, Société des Amis de Bussy-Rabutin, 2018, Horizons courtisans.

- « La langue classique, une langue parlée ? Dire La Princesse de Clèves au XXIe siècle », Elseneur, Centre de recherche LASLAR/Presses Universitaires de Caen, 2018.
Texte de l’article : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01664887v2/document

- « Les troubadours dans les entrées royales d’Aix en Provence (1622 et 1701) », J.-F. Courouau et I. Luciani (dir.), La Réception des Troubadours en Provence, (xvie-xviiie siècles), Paris, Classiques Garnier, 2018.

- Avec C. Jouhaud, C. Meli, O. Rabinovitch, D. Ribard, N. Schapira et A. Viala, chapitre « Écrits de Versailles », dans Grihl, Écriture et action, XVIIe-XIXe siècles. Une enquête collective, Paris, Éditions de l’EHESS, 2016.

- « Les vers d'exil de Bussy : horizons littéraires du loisir mondain », Rabutinages, Société des Amis de Bussy-Rabutin, 2016, Horizons littéraires, p. 71.

- « Un roman de chevalerie en guise de généalogie : le chevalier Aymon de Salvaing de Boissieu et les écrivains du Dauphiné », I. Luciani et V. Pietri (dir.), L'incorporation des ancêtres. Généalogie, construction du présent. Du Moyen-âge à nos jours, Presses Universitaires de Provence, 2016.
Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01396276

- « Ce bonnet qu’ils ont accru jusqu’à ne plus pouvoir le mettre sur leur tête (Saint-Simon) », P. Mounier et D. Duport (dir.), Voir l’habit. Discours et images du vêtement du Moyen Âge au XVIIe siècle, Peter Lang, coll. « Liminaires-Passages interculturels », 2015, p. 61-74.
Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01285905

- « Les galants troubadours : usages des troubadours à l’âge classique », I. Luciani et J.-F. Courouau (dir.), La Réception des Troubadours en Languedoc et en France (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 109-124.
Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01291855

- « La Princesse de Navarre et la résurrection de la comédie-ballet », Revue Voltaire, 14, 2014. Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01487309

- « La visibilité du pouvoir dans Les Plaisirs de l'île enchantée : spectacle, textes, images », K. Dickhaut, M. Castor et J. Steigerwald (dir.), Les Stratégies de la représentation et les arts du pouvoir, Papers on French Seventeenth Century Literature, 80, 2014. Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01288321

- « Théâtre et pouvoir avant l’institution : La Princesse d’Élide dans et après Les Plaisirs de l’île enchantée », J.-M. Hostiou, J. Goodman, S. Loncle et M. Roussillon (dir.), « Les Théâtres institutionnels (1660-1848). Querelles, enjeux de pouvoir et production de valeurs », Revue d’Histoire du théâtre, 2014-1 (janvier-mars). Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01287027

- « Que voit-on dans les poèmes héroïques des années 1650 ? », dans S. Guyot et T. Conley (dir.), « L’œil classique », Littératures classiques, 82, 2013. Texte de l’article : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1-2013-3-page-247.htm

- « Agréables différends. L’esthétique galante de la querelle dans deux dialogues de Jean Chapelain et Jean-François Sarasin », dans A. Viala et J.-M. Hostiou (dir.), « Le temps des querelles », Littératures classiques, 81, 2013. Texte de l’article : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1-2013-2-page-51.htm

- « Les carrousels : configurer l'espace social de la noblesse », Papers on French Seventeenth Century Literature, juin 2011. Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01287836

- « Usages du merveilleux dans le Clovis de Desmarets de Saint-Sorlin », F. Wild (dir.), Épopée et mémoire nationale au XVIIe siècle, Presses universitaires de Caen, 2011. Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01288292

- « La théâtralité des carrousels dans le Traité des tournois de Claude-François Ménestrier », S. Chaouche (dir.), Le « Théâtral » de la France d'Ancien Régime. De la présentation de soi à la représentation scénique, Paris, Champion, 2010.

- « Amour chevaleresque, amour galant et discours politique de l’amour dans Les Plaisirs de l’île enchantée (1664) », K. Dickhaut et A. Viala (dir.), Les Discours artistiques de l'amour à l'âge classique, Littératures classiques, 69, automne 2009. Texte de l’article : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1-2009-2-page-65.htm

- « Science, fiction et vérité dans les romans de Cyrano de Bergerac », L. Rauline, B. Roche, O. Roux (dir.), Science et littérature à l'âge classique, Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, n°10, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2008.

 

Comptes-rendus et entretiens

- « Subvertir le baroque, renverser l’institution. Entretien avec Robyn Orlin », dans M. Roussillon et P. Dechauffour (dir.), thaêtre [en ligne], chantier #6 : Baroque is burning !, mis en ligne le 7 janvier 2022. URL : https://www.thaetre.com/2022/01/07/subvertir-le-baroque-renverser-linstitution/

- « Extension du domaine de la danse : entretien avec Bintou Dembele, réalisé par C. Biet, S. Hatab et M. Roussillon », Théâtre/Public n°236, juillet-septembre 2020.

- C. Biet et M. Roussillon, « Rameau au pied de la lettre, bastille à contre-pied. Les Indes galantes, opéra de Paris, septembre-octobre 2019 », Théâtre/Public n°235, janvier-mars 2020. Repris dans M. Roussillon et P. Dechauffour (dir.), thaêtre [en ligne], chantier #6 : Baroque is burning !, mis en ligne le 7 janvier 2022. URL : https://www.thaetre.com/2022/01/07/rameau-au-pied-de-la-lettre/

- Judith Le Blanc, Marine Roussillon. « Recréer 
le Ballet royal de la Nuit. Entretien avec Sébastien Daucé et Thomas Leconte ». Revue d'Histoire du Théâtre, Publiée avec le Concours du Ministere de la Culture, 2019, Récits et imaginaires des fêtes de Cour, pp.101-116. hal-02357334

- Alicia C. Montoya, Medievalist Enlightenment from Charles Perrault to Jean-Jacques RousseauMedievalism, vol. 2, Boydell & Brewer, Cambridge 2013, à paraître dans Dix-septième siècle. http://www.cairn.info/revue-dix-septieme-siecle-2014-4-page-733.htm

 

Dernière mise à jour : 14 février 2022

 


	EHESS

	cnrs

flux rss  Les Actualités

1848 et la littérature

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 janvier 2020 - 09:00Les révolutions de 1848 ont été perçues par leurs contemporains comme des révolutions littéraires dans plus d'un sens : précipités par la littérat (...)

Lire la suite

Le particulier, le singulier, l’universel. Charles Sorel (1602-1674)

Journée(s) d'étude - Mercredi 18 décembre 2019 - 09:00Ces travaux féconds et novateurs permettent de prendre la mesure d’une œuvre dont la force et la cohérence ont été incomprises ou sous évaluée (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit

Journée(s) d'étude - Jeudi 13 juin 2019 - 09:00Cette 8e édition des journées d'études « Linguistique et écrit » organisée par Marion Carel (CRAL) et Dinah Ribard (CRH) sera consacrée à la présenta (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
54 Boulevard Raspail
75006 Paris

E-mail : grihl@ehess.fr