Composition du groupe |

Participants aux travaux du Grihl

Marine ROUSSILLON

Coordonnées professionnelles

marine.roussillon[at]wanadoo.fr

Docteure de l’Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle en littérature française,
Agrégée de Lettres Modernes.

Maîtresse de conférences en littérature française à l’université d’Artois. Membre de « Textes et Cultures »

Carnet de recherches Politiques du Grand-siècle : https://pogs.hypotheses.org
Page personnelle : https://cv.archives-ouvertes.fr/marine-roussillon


2012-2016 : Professeur de français dans l’Académie de Créteil.
2010-2012 : Junior Research Fellow de l’Université d’Oxford (Worcester College)
2006-2010 : AMN puis ATER, Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (B/L 2001). 

Domaines de recherche

- Usages politiques des lettres et des arts.
Plaisirs et pouvoirs au « Grand-siècle ». Fêtes de cour. Écritures de la noblesse (généalogie, héraldique). Écrits de cour et vers mondains. Enjeux politiques de l’esthétique galante, du merveilleux et de la vraisemblance.
 

- Réception et invention du passé.
Imaginaire médiéval des 17e et 18e siècles ; construction et usages de « l’âge classique ».

 

Thèse

Plaisir et pouvoir. Usages des récits chevaleresques à l’âge classique (1600-1750)

En montrant la présence d’un imaginaire médiéval dans la production littéraire des années 1600-1750 et en étudiant ses usages, cette thèse rend visible la construction d’un imaginaire moderne et galant utilisé pour susciter l’adhésion au pouvoir, en particulier dans le cadre d’une redéfinition de la noblesse.

L’étude d’une fête de cour et d’un traité historique présente d’abord les enjeux politiques de la mise en récits du passé médiéval : il s’agit de figurer les origines et les valeurs de la monarchie.

La deuxième partie étudie la construction narrative du passé médiéval à partir du corpus des récits chevaleresques, tel qu’il a été constitué par les pratiques éditoriales et critiques depuis la fin du Moyen Âge. Le recensement des récits chevaleresques tout au long de l’âge classique et l’étude chronologique de ce corpus, de ses métamorphoses et de ses dynamiques, fait apparaître la deuxième moitié du XVIIe siècle comme une période charnière.

Les trois parties suivantes reviennent sur cette période à partir d’études de cas (la production d’un imprimeur, un traité des tournois, des épopées chrétiennes…) associant l’analyse textuelle, l’étude d’images et la construction de contextes. Elles montrent comment une interprétation moderne de la tradition chevaleresque a été construite par les milieux lettrés (dans les années 1640 et 1650), puis appropriée par le pouvoir dans le cadre de la politique de la gloire (1664-1674), avant d’étudier son devenir à la fin du siècle dans les genres nouveaux de l’opéra et du conte de fées. Pour finir, un épilogue met en perspective les récits chevaleresques avec d’autres textes figurant les valeurs de la noblesse et ses relations avec le roi.

 

Publications

Ouvrages collectifs

- « Les Théâtres institutionnels (1660-1848). Querelles, enjeux de pouvoir et production de valeurs », Revue d’Histoire du théâtre, 2014-1 (janvier-mars). Numéro co-dirigé par J.-M. Hostiou, J. Goodman, S. Loncle et M. Roussillon.
Sommaire du numéro : http://www.sht.asso.fr/revue_histoire_theatre/numero/2014/261

 

- « La Dispute entre l’Arioste et le Tasse. Appropriations polémiques de deux esthétiques antagonistes dans la France du XVIIe siècle », M. Roussillon et J. Steigerwald (dir.), Papers on French Seventeenth Century Literature, 79, 2013.
Sommaire du numéro : http://periodicals.narr.de/index.php/papers_on_french/issue/view/121

 

Articles et chapitres d’ouvrages

- Avec C. Jouhaud, C. Meli, O. Rabinovitch, D. Ribard, N. Schapira et A. Viala, chapitre « Écrits de Versailles », dans Grihl, Écriture et action, XVIIe-XIXe siècles. Une enquête collective, Paris, Éditions de l’EHESS, 2016.

- « Les vers d'exil de Bussy : horizons littéraires du loisir mondain », Rabutinages, Société des Amis de Bussy-Rabutin, 2016, Horizons littéraires, p. 71.

- « Un roman de chevalerie en guise de généalogie : le chevalier Aymon de Salvaing de Boissieu et les écrivains du Dauphiné », I. Luciani et V. Pietri (dir.), L'incorporation des ancêtres. Généalogie, construction du présent. Du Moyen-âge à nos jours, Presses Universitaires de Provence, 2016.
Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01396276

- « Ce bonnet qu’ils ont accru jusqu’à ne plus pouvoir le mettre sur leur tête (Saint-Simon) », P. Mounier et D. Duport (dir.), Voir l’habit. Discours et images du vêtement du Moyen Âge au XVIIe siècle, Peter Lang, coll. « Liminaires-Passages interculturels », 2015, p. 61-74.
Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01285905

- « Les galants troubadours : usages des troubadours à l’âge classique », I. Luciani et J.-F. Courouau (dir.), La Réception des Troubadours en Languedoc et en France (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 109-124.
Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01291855

- « La Princesse de Navarre et la résurrection de la comédie-ballet », Revue Voltaire, 14, 2014. Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01487309

- « La visibilité du pouvoir dans Les Plaisirs de l'île enchantée : spectacle, textes, images », K. Dickhaut, M. Castor et J. Steigerwald (dir.), Les Stratégies de la représentation et les arts du pouvoir, Papers on French Seventeenth Century Literature, 80, 2014. Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01288321

- « Théâtre et pouvoir avant l’institution : La Princesse d’Élide dans et après Les Plaisirs de l’île enchantée », J.-M. Hostiou, J. Goodman, S. Loncle et M. Roussillon (dir.), « Les Théâtres institutionnels (1660-1848). Querelles, enjeux de pouvoir et production de valeurs », Revue d’Histoire du théâtre, 2014-1 (janvier-mars). Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01287027

- « Que voit-on dans les poèmes héroïques des années 1650 ? », dans S. Guyot et T. Conley (dir.), « L’œil classique », Littératures classiques, 82, 2013. Texte de l’article : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1-2013-3-page-247.htm

- « Agréables différends. L’esthétique galante de la querelle dans deux dialogues de Jean Chapelain et Jean-François Sarasin », dans A. Viala et J.-M. Hostiou (dir.), « Le temps des querelles », Littératures classiques, 81, 2013. Texte de l’article : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1-2013-2-page-51.htm

- « Les carrousels : configurer l'espace social de la noblesse », Papers on French Seventeenth Century Literature, juin 2011. Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01287836

- « Usages du merveilleux dans le Clovis de Desmarets de Saint-Sorlin », F. Wild (dir.), Épopée et mémoire nationale au XVIIe siècle, Presses universitaires de Caen, 2011. Texte de l’article : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01288292

- « La théâtralité des carrousels dans le Traité des tournois de Claude-François Ménestrier », S. Chaouche (dir.), Le « Théâtral » de la France d'Ancien Régime. De la présentation de soi à la représentation scénique, Paris, Champion, 2010.

- « Amour chevaleresque, amour galant et discours politique de l’amour dans Les Plaisirs de l’île enchantée (1664) », K. Dickhaut et A. Viala (dir.), Les Discours artistiques de l'amour à l'âge classique, Littératures classiques, 69, automne 2009. Texte de l’article : https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1-2009-2-page-65.htm

- « Science, fiction et vérité dans les romans de Cyrano de Bergerac », L. Rauline, B. Roche, O. Roux (dir.), Science et littérature à l'âge classique, Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, n°10, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2008.

 

À paraître

- « Esthétique et politique : les fêtes galantes à la cour de Louis XIV », conférence à l'université de Stuttgart, 12 juillet 2017, à paraître dans la revue Comparatio.
 

- « Le théâtre, entre la fête et le livre (1664-1674) », intervention au 47e colloque international de la NASSCFL, « Littérature, livre et librairie au 17e siècle », 21-24 juin 2017. À paraître dans les actes.
 

- « Force et galanterie dans Les Amants magnifiques », L. Naudeix (dir.), Les Amants magnifiques, réinventer un divertissement royal, à paraître aux Presses Universitaires de Rennes.
 

-  « La langue classique, une langue parlée ? Dire La Princesse de Clèves au XXIe siècle », P. Mounier et M.-G. Lallemand (dir.), L’Oralité dans le roman, Elseneur, n°32, Presses Universitaires de Caen.

- « Tartuffe entre interdiction et création », J.-M. Hostiou et A. Tadié, Querelles et création, Paris, Classiques Garnier.

- « Plaisir, pouvoir et merveille : la figure de la magicienne dans les textes et les spectacles du XVIIe siècle », dans A. Defrance et M. Poirson, Les êtres merveilleux de l’âge classique au monde contemporain, Paris, Orizons.

- « Les troubadours dans les entrées royales d’Aix en Provence (1622 et 1701) », J.-F. Courouau et I. Luciani (dir.), La Réception des Troubadours en Provence, (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier.

Compte-rendu

- Alicia C. Montoya, Medievalist Enlightenment from Charles Perrault to Jean-Jacques Rousseau, Medievalism, vol. 2, Boydell & Brewer, Cambridge 2013, à paraître dans Dix-septième siècle. http://www.cairn.info/revue-dix-septieme-siecle-2014-4-page-733.htm

 

Dernière mise à jour : 14 août  2017

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

Rencontre avec Dorothea von Mücke, Columbia University

Compte-rendu - La table ronde avec l’historienne Dorothea von Mücke était organisée autour de son livre The Practices of Enlightenment. Aesthetics, Authorship, and the Public, paru chez Columbia U (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit - 3

Journée(s) d'étude - Lundi 12 juin 2017 - 09:00Comme la précédente édition, cette journée d'étude organisée par Marion Carel (CRAL) et Dinah Ribard (GRIHL) réunira historiens, linguistes et littér (...)

Lire la suite

Michel de Certeau et la littérature

Colloque - Mercredi 19 avril 2017 - 09:00« Littérature », « littéraire », « roman », « fiction », « poétique », sont des mots qui apparaissent fréquemment dans l’oeuvre de Michel de Certeau, souve (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr