Écriture et événement : 2004-2005 " href="index.php?page=backend&format=rss&ident=499" />

Enseignement |

Séminaire de Christian Jouhaud (2003-2017)

Écriture et événement : 2004-2005

1er et 3e mardis du mois de 11h à 13h (salle 5, 105 Bd Raspail)

Résumé

Le séminaire a continué cette année à explorer les périphéries historiques et historiographiques de l'événement « journée des dupes » (10 et 11 novembre 1630). Les rapports entre événementialité, action des serviteurs de l'État et « absolutisme » ont été travaillés au cours de plusieurs séances à partir d'entrées théoriques offertes par l'opportunité de deux parutions importantes pour notre sujet : celle du cours au Collège de France de Michel Foucault de 1977-1978 (Sécurité, Territoire, population), consacré principalement à la question de la gouvernementalité et celle du recueil de Louis Marin Politiques de la représentation . Parallèlement, le livre de Michel de Certeau, La possession de Loudun a servi de fil conducteur. On a procédé à la relecture attentive de certains chapitres en travaillant les sources qu'ils présentent (selon les principes de la collection « Archives ») et qu'ils commentent. Et cela en particulier pour ce qui concerne les rapports entre pouvoir politique et dimension locale de la crise de possession diabolique. Grâce à Michel de Certeau (« Ce que Freud fait de l'histoire : ‘Une névrose démoniaque au xviie siècle' »), la question du « tact » - le geste de « toucher » le passé - a également pu être abordée en croisant le texte de Freud et le livre récent de Jean-Luc Nancy, Noli me tangere .

Sur la question des rapports entre pouvoir et question du local, deux séances ont été consacrées au face-à-face des deux villes de Loudun et de Richelieu (ville nouvelle construite à partir de 1631 au cœur du duché-pairie du cardinal) distantes de quelques kilomètres. Dans la même perspective, une troisième séance a été donnée par Bernard Gaborit qui prépare l'édition d'un texte-manifeste de l'intendant de l'Académie pour la noblesse installée à Richelieu. Sophie Houdard, maître de conférences à l'Université de Paris III, est intervenue, quant à elle, sur le récit du voyage de Jeanne des Anges, la plus célèbre des possédées de Loudun, dont le pèlerinage au tombeau de François de Sales a manifesté la force du patronage de Richelieu et l'intensité politique de la sortie de la crise diabolique tant au plan local que national.

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

1848 et la littérature

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 janvier 2020 - 09:00Les révolutions de 1848 ont été perçues par leurs contemporains comme des révolutions littéraires dans plus d'un sens : précipités par la littérat (...)

Lire la suite

Le particulier, le singulier, l’universel. Charles Sorel (1602-1674)

Journée(s) d'étude - Mercredi 18 décembre 2019 - 09:00Ces travaux féconds et novateurs permettent de prendre la mesure d’une œuvre dont la force et la cohérence ont été incomprises ou sous évaluée (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit

Journée(s) d'étude - Jeudi 13 juin 2019 - 09:00Cette 8e édition des journées d'études « Linguistique et écrit » organisée par Marion Carel (CRAL) et Dinah Ribard (CRH) sera consacrée à la présenta (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr