Composition du groupe |

Participants aux travaux du Grihl

Leo STAMBUL

Léo STAMBUL

l e o s t a m b [ a r o b a s e ] y a h o o . f r

 

FONCTIONS

Depuis 2018 : Maître de conférences en littérature française du XVIIe siècle à l’université Paul Valéry de Montpellier.

2015-2018 : Professeur de français au lycée général et technologique Albert Einstein (Sainte Geneviève des Bois, Essonne).

2014-2015 : A.T.E.R. dans l’U.F.R. de littérature, linguistique et didactique de l’université de la Sorbonne nouvelle – Paris 3.

2012 : Teaching assistant à l’université d’Oxford – Lady Margaret Hall (Michaelmas Term).

2011-2014 : Doctorant contractuel à l’université de la Sorbonne nouvelle – Paris 3, rattaché à l’École Doctorale 120 (Littérature générale et comparée).

 

FORMATIONS ET DIPLÔMES

2017 : Doctorat de littérature française à l’université de la Sorbonne nouvelle – Paris 3 sous la direction de Sophie Houdard, ayant pour titre : « Le Régent du Parnasse. Le pouvoir littéraire de Boileau. »

2011 : Master 2 de lettres modernes à l’université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 sous la direction de Sophie Houdard, ayant pour titre : « La querelle des Satires de Boileau ».

2010 : Admis à l’agrégation de lettres modernes.

2009 : Master 1 de lettres modernes à l’université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 sous la direction de Sophie Houdard, ayant pour titre : « Lecture du Discours de la méthode de Descartes. Se faire philosophe ».

 

ORGANISATIONS D’ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES

2013 :

Journée d’étude sur « Les lieux communs : quel commun ? quelle communauté ? », organisée le 22 juin 2013 à l’université de la Sorbonne nouvelle – Paris 3 en collaboration avec Lise Forment et Tiphaine Pocquet.

2012 :

Journée des Jeunes Chercheurs de la Maison française d’Oxford sur « Violence et imagination » (session littérature française), organisée le 18 décembre 2012 en collaboration avec Déborah Kott, Stéphane Martin, et Solenne Montier.

 

TRAVAUX DE RECHERCHE

 

Publications :

Livre :

Pour 2020 :

Le Régent du Parnasse. Le pouvoir littéraire de Boileau, Paris, Classiques Garnier.

Numéro de revue :

2016 :

Politique des lieux communs, en collaboration avec Lise Forment et Tiphaine Pocquet, La Licorne, no 120, 2016, 224 p. [Actes de la journée d’étude sur « Les lieux communs : quel commun ? quelle communauté ? », voir supra] [Sommaire en ligne]

Articles :

Les articles précédés d’un astérisque sont issus d’une communication.

À paraître :

*14. « La querelle des Anciens et des femmes, ou le pouvoir d’un public à la mode », dans Anciens et Modernes face aux pouvoirs, dir. Christelle Bahier-Porte et Delphine Reguig, Paris, Honoré Champion. [Voir communication no 14]

*13. « Sevrer le petit dogue. La jeunesse de Boileau comme catégorie de l’histoire littéraire », dans Juvenilia.Rhétorique et poétique des œuvres de jeunesse (XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles), dir. Déborah Knop, Florence Lotterie, Stéphane Macé et Jean Vignes Paris, Honoré Champion. [Voir communication no 10]

*12. « Sublimer le métal : l’enargeia dans les médailles de la Petite Académie », dans Les médailles de Louis XIV et leur livre, t. 2, dir. Yvan Loskoutoff, Mont-Saint-Aignan, Presses universitaires de Rouen et du Havre. [Voir communication no 13]

Pour 2020 :

*11. « Figurer la fureur », dans Figures de l’inspiration dans la poésie du XVIIe siècle, dir. Clément Duyck et Audrey Duru, Littératures classiques. [Voir communication no 12]

*10. « Les noces de Boileau et de l’Académie », dans La figure de Boileau : représentations, institutions, méthodes (XVIIe-XXIe siècles), dir. Delphine Reguig et Christophe Pradeau, Paris, Sorbonne Université Presses, 2020, p. 123-134. [Voir communication no 9]

*9. « Boileau 1674. Actualité d’une édition », dans « À qui lira ». Littérature, livre et librairie au XVIIe siècle, dir. Mathilde Bombart, Sylvain Cornic, Edwige Keller-Rahbé et Michèle Rosellini, Tübingen, Gunter Narr, no 222, coll. « Biblio 17 », 2020, p. 237-245. [Voir communication no 11]

2019 :

8. « L’intérêt des méthodes, ou comment écrire l’histoire des querelles littéraires (XVIIe-XVIIIe siècles) », dans Les querelles littéraires, dir. Pierre Dufief et François Roudaut, Travaux de littérature, no 32, 2019, p. 39-66.

2017 :

*7. « Errance et providence dans Le page disgracié de Tristan L’Hermite », dans L’errance au XVIIe siècle, dir. Lucie Desjardins, Marie-Christine Pioffet et Roxanne Roy, Tübingen, Gunter Narr, coll. « Biblio 17 », no 216, 2017, p. 385-399. [Voir communication no 7].

2016 :

*6. « Du bon usage des lieux communs, d’Aristote à la Renaissance », dans Politique des lieux communs, La Licorne, no 120, 2016, p. 23-47. [Voir communication no 4]

5. En collaboration avec Lise Forment et Tiphaine Pocquet, « Introduction. Politique des lieux communs : quelle communauté à l’époque moderne ? » dans Politique des lieux communs, La Licorne, no 120, 2016, p. 9-20. [Voir supra]

2015 :

*4. « L’Horace galant à l’épreuve de l’èthos satirique de Boileau », dans Personae horatianae, Personnes horatiennes d’auteur, dir. Nathalie Dauvois et Michel Magnien, Camenae, no 17, 2015. [En ligne] [Voir communication no 1]

2014 :

*3. « La Satire XII de Boileau : rendre l’Équivoque inacceptable », Les Dossiers du Grihl, « Dossiers de Jean-Pierre Cavaillé ». [En ligne] [Voir communication no 3]

2013 :

*2. « L’Épître XII de Boileau : rendre les équivoques acceptables », Les Dossiers du Grihl, « Dossiers de Jean-Pierre Cavaillé ». [En ligne] [Voir communication no 3]

1. « La querelle des Satires de Boileau et les frontières du polémique », dans Le temps des querelles, dir. Jeanne-Marie Hostiou et Alain Viala, Littératures classiques, no 81, 2013, p. 79-90.

Communications :

Les communications précédées d’un astérisque ont été remaniées en article.

2020 :

16. « Gaietés satiriques : de qui se moque-t-on ? (Boileau, Tristan L’Hermite) ». [Communication dans le séminaire du mouvement Transitions d’Hélène Merlin-Kajman sur les « Gaieté(s) de la littérature : style, émotions et transmission », le 8 février 2020]

2019 :

15. « Anciens et Modernes, la question du genre dans le partage du sensible ». [Communication à l’université de Yale dans le séminaire de Christophe Schuwey sur « Ancients and Moderns », le 11 novembre 2019]

*14. « De la querelle des femmes à la querelle des Anciens, ou l’institution moderne d’un public à la mode ». [Communication lors du colloque « Anciens et Modernes face aux pouvoirs : l’Église, le Roi, les Académies (1687-1750) », organisé du 19 au 21 juin 2019 à l’université Jean Monnet de Saint-Étienne par Christelle Bahier-Porte et Delphine Reguig]

2018 :

*13. « Sublimer le métal. Le dispositif de l’enargeia dans les débats de la Petite Académie pour les Médailles sur les principaux événements du règne de Louis le Grand ». [Communication lors du 2e colloque international sur « Les médailles de Louis XIV et leur livre », organisé du 24 au 26 mai 2018 au château de Versailles par Yvan Loskoutoff et Alexandre Maral]

*12. « Figurer la fureur. Un art poétique de l’exception chez Boileau ». [Communication lors du colloque international « Figures de l’inspiration dans la poésie française du XVIIe siècle », organisé du 18 au 20 avril 2018 à Louvain-la-Neuve par Audrey Duru et Clément Duyck]

2017 :

*11. En collaboration avec Delphine Reguig, « Boileau 1674. Actualité d’une édition ». [Communication lors du 47e colloque international de la N.A.S.S.C.F.L. (North-American Society for Seventennth-Century French Literature) sur « Littérature, livre et librairie en France au XVIIe siècle », organisé du 21 au 24 juin 2017 à Lyon par Mathilde Bombart, Sylvain Cornic, Edwige Keller-Rahbé et Michèle Rosellini]

2016 :

*10. « Sevrer le petit dogue. La jeunesse de Boileau comme catégorie de l’histoire littéraire ». [Communication lors du colloque « Juvenilia. Rhétorique et poétique de l’œuvre de jeunesse (XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles) », organisé les 3 et 4 novembre 2016 à l’université Paris 7 par Déborah Knop, Florence Lotterie, Stéphane Macé et Jean Vigne]

*9. « Boileau, animal académique ». [Communication lors du colloque « La figure de Boileau : représentations, institutions, méthodes (XVIIe-XXIe siècles) », organisé du 24 au 26 mars 2016 à l’université Paris Sorbonne par Christophe Pradeau et Delphine Reguig]

2015 :

8. « La domination du sublime dans les Réflexions critiques de Boileau sur Longin ». [Communication lors du colloque international « Incorporations : Le corps social et ses phénotypes littéraires », organisé les 26 et 27 juin 2015 à l’E.H.E.S.S. par Karin Peters, Laurence Giavarini, Sophie Houdard et Dinah Ribard]

*7. « L’errance face à la providence romanesque dans Le page disgracié de Tristan L’Hermite » [Communication lors du 45e colloque international de la N.A.S.S.C.F.L. (North-American Society for Seventennth-Century French Literature) sur « L’errance au XVIIe siècle », organisé à Québec du 4 au 6 juin 2015 par Lucie Desjardins, Marie-Christine Pioffet et Roxanne Roy]

2014 :

6. « Boileau traducteur d’Horace : de la querelle à l’institution ». [Communication lors de la journée d’étude : « Horace un laboratoire poétique : paraphrases, transpositions, parodies et détournements » organisée le 20 juin 2014 à l’université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 par Nathalie Dauvois]

5. « Peut-on voir de la stratégie dans le Discours de la méthode de Descartes ? ». [Communication à l’E.H.E.S.S. dans le séminaire du G.R.I.H.L. sur les « Écritures du passé : visualisations, localisations », le 8 avril 2014]

2013 :

*4. « Le statut rhétorique des lieux communs et le mythe de la communauté ». [Communication lors de la journée d’étude : « Les lieux communs : quel commun ? quelle communauté ? » organisée le 22 juin 2013 à l’université de la Sorbonne nouvelle – Paris 3, voir supra]

*3. « Rendre l’équivoque inacceptable ». [Communication à l’E.H.E.S.S. dans le séminaire de Jean-Pierre Cavaillé sur « Les limites de l’acceptable », le 11 février 2013]

2012 :

2. « Sémiologie de l’obscénité : Arnauld contre Perrault dans la querelle de la Satire X de Boileau contre les femmes ». [Communication lors de la Journée des Jeunes Chercheurs de la Maison Française d’Oxford du 18 décembre 2012, voir supra]

*1. « Boileau à l’épreuve de l’èthos horatien ». [Communication lors de la journée d’étude : « Les formes de l'autoportrait et de l’autobiographie à l’âge moderne et le modèle horatien » organisée le 2 juin 2012 à l’université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 par Nathalie Dauvois]

 

Dernière mise à jour : 26 mai 2020

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

1848 et la littérature

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 janvier 2020 - 09:00Les révolutions de 1848 ont été perçues par leurs contemporains comme des révolutions littéraires dans plus d'un sens : précipités par la littérat (...)

Lire la suite

Le particulier, le singulier, l’universel. Charles Sorel (1602-1674)

Journée(s) d'étude - Mercredi 18 décembre 2019 - 09:00Ces travaux féconds et novateurs permettent de prendre la mesure d’une œuvre dont la force et la cohérence ont été incomprises ou sous évaluée (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit

Journée(s) d'étude - Jeudi 13 juin 2019 - 09:00Cette 8e édition des journées d'études « Linguistique et écrit » organisée par Marion Carel (CRAL) et Dinah Ribard (CRH) sera consacrée à la présenta (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr