Composition du groupe |

Participants aux travaux du Grihl

Camille POLLET

Coordonnées professionnelles

camille.pollet1789@gmail.com

ATER, Université de Bretagne Occidentale. Membre associé du CRHIA (EA 1163 - Universités de Nantes et de La Rochelle).

Docteur en histoire de l’Université de Nantes depuis janvier 2019.

 

·         Sujet de thèse : Définir la noblesse : écriture et publication des traités nobiliaires en Angleterre, en France et en Espagne au XVIIe siècle, sous la direction de Yann Lignereux (CRHIA, Université de Nantes) et Dinah Ribard (EHESS, CRH-Grihl).

 

·         Résumé : Cette étude historique a pour objet les interactions entre écriture, livres et société. L’enquête s’appuie sur plus de cent cinquante traités nobiliaires et leurs rééditions, écrits ou parus entre les années 1590 et le milieu de la décennie 1710. Les traités nobiliaires sont aussi bien des livres savants qui formulent des définitions de la noblesse fondées sur la religion ou le droit, que des manuels de savoir-vivre et des traités d’éducation qui théorisent la noblesse au travers de normes de comportement. Plutôt qu’un parallèle entre l’Angleterre, la France et l’Espagne, l’enquête mène une comparaison entre ces ouvrages et entre leurs auteurs. Les premiers chapitres proposent une histoire du livre : le rôle des imprimeurs et des libraires, les lieux et les moments de la publication, le contrôle de l’imprimé, la matérialité de l’écrit, l’identité sociale des auteurs, la circulation des traités nobiliaires, leurs traductions, ainsi que leur réception sont analysés. Trois chapitres sont ensuite consacrés à la permanence des débats écrits relatifs à la définition de la noblesse, à ses critères, ainsi qu’aux procédés rhétoriques déployés dans les traités et à la question de l’effectivité de ces écrits : ces représentations, et parmi elles les controverses écrites contenues dans ces livres savants ou prescriptifs, ont joué un rôle capital dans la construction de l’ordre social. Ces vues d’ensemble des livres et des controverses définitionnelles relatifs à la noblesse sont enfin complétées par une série d’études de cas d’actions d’écriture, autour de six auteurs : John Selden, Bernabé Moreno de Vargas, Richard Brathwait, Luisa María de Padilla, Claude-François Ménestrier et Henri de Boulainvilliers.

 

·         Comité de suivi de thèse : António de Almeida Mendes (Université de Nantes) et François-Joseph Ruggiu (CNRS / Sorbonne Université).

 

·         Jury : Simona Cerutti (EHESS, présidente)
Fernando Bouza (Université Complutense de Madrid, rapporteur)
Christian Jouhaud (CNRS / EHESS, rapporteur)
Caroline Callard (Sorbonne Université)
Héloïse Hermant (Université de Nice Sophia Antipolis)
Stéphane Jettot (Sorbonne Université).

·         Contrat doctoral de la Région Pays de la Loire (2014/2017).

 

Domaines de recherche :

- Histoire des interactions entre écriture et société en Europe à l’époque moderne.
- Histoire des élites nobiliaires anglaises, françaises et espagnoles.
- Histoire des traités nobiliaires, histoire du livre.
- Histoire des traductions et des transferts culturels.
- Histoire du genre.

 

Publications :

- « Heraldry: not a nobiliary sign? What the study of the treatises of nobility brings to a historiographical debate » (actes du XXIe colloque de l’Académie internationale d’héraldique « Heraldic Hierarchies: Identities, Status and State Intervention in Early Modern Heraldry », org. Luc Duerloo et Steven Thiry, Anvers, 18-20 septembre 2019), à paraître, Leuven University Press.

- « Le général et le particulier : théoriser la noblesse et produire des généalogies en Angleterre, en France et en Espagne au XVIIe siècle » (Dix-septième siècle, n°2020-3, dossier coordonné par Anne-Élisabeth Spica, Jérôme Viret et Yohann Deguin), à paraître en 2020.

- « L’Antiquité, matériau de construction sociale de la noblesse pour ses théoriciens en Europe de l’Ouest au XVIIe siècle » (Littératures classiques, n°101, dossier coordonné par Flora Champy et Caroline Labrune, issu d’un colloque tenu à l’ENS de Lyon les 23 et 24 octobre 2017), à paraître en 2020.

- « Charlemagne et Muhammad, deux portraits historiques parsemés de faux et de fiction dans l’œuvre de Boulainvilliers », in Marc Hersant, Catherine Ramond (dir.), Les Portraits dans les récits factuels et fictionnels de l’époque classique, Leiden, Boston, Brill/Rodopi, 2019, p. 87-98 (publication des actes du colloque international tenu à l’Université de Picardie Jules Verne, 21-23 octobre 2015).

- « De la frontière politique à la frontière sociale : guerre, ancienneté et pureté dans les discours nobiliaires espagnols et français des XVIe et XVIIe siècles », TransversALL. Revue de l’École doctorale Arts, Lettres et Langues, n°1, 2019, p. 71-81 (article issu d’une journée doctorale interdisciplinaire, Université de Nantes, 22 mai 2015).

- « Le lait et la vertu. Définir la "nourriture" de la petite enfance dans les traités français et anglais sur la noblesse au XVIIe siècle », Histoire culturelle de l’Europe, n°2, dossier coordonné par Sarah Pech-Pelletier, 2018 [en ligne : www.unicaen.fr/mrsh/hce/index.php?id=508].

 

Communications sans publication écrite :

- « Sang et noblesse sous l’Ancien Régime », séance de discussion avec Jean-Frédéric Schaub dans le cadre du séminaire « La race à l’âge moderne : expériences, classifications, idéologies d’exclusion » qu’il anime avec Anne Lafont et Silvia Sebastiani, EHESS, Paris, 7 janvier 2020.

- « La circulation internationale des livres sur la noblesse et l’opération comparative au XVIIe siècle : le cas de John Selden », atelier jeunes chercheurs « Penser la convergence des savoirs et des modèles dans la recherche sur l’époque moderne » (org. Karine Durin), CRINI, Université de Nantes, 19 juin 2019.

- « Les traités de noblesse étaient-ils performatifs à l’époque moderne ? », journée d’étude « Linguistique et écrit » (org. Marion Carel et Dinah Ribard), EHESS, Paris, 13 juin 2019.

- « Le parfait militaire et la guerre de siège sous la plume d’une comtesse : Luisa María de Padilla », table ronde « Recherches sur la guerre de siège de l’Antiquité à nos jours » (org. Isabelle Pimouguet-Pedarros), Université de Nantes, 28 et 29 mars 2019.

- « Acteurs, institutions et écriture (XVIIe-XIXe siècle) » (avec Juliette Deloye, Gautier Garnier et Maxime Martignon), atelier de jeunes chercheurs « Pratiques sociales de l’écrit » (org. Serena Galasso et Louis Genton), EHESS, Paris, 21 février 2019.

- « Circulations de livres, citations et traductions : les traités nobiliaires espagnols en France et en Angleterre au XVIIe siècle », École thématique « Nuevos caminos del hispanismo », (org. Louise Bénat-Tachot, Pierre Civil, Pilar Martínez-Vasseur), Casa de Velázquez, Madrid, 16 et 17 octobre 2018.

- « Noblesse et rhétorique du déclin dans des traités anglais, espagnols et français au XVIIe siècle », séminaire général du CRHIA sur le thème « Rhétoriques du déclin, le déclin en discours » (org. Charles Brion et Éric Schnakenbourg), Université de Nantes, 16 mars 2017.

- « Livres et transferts culturels : le cas des traités nobiliaires espagnols, français et anglais au XVIIe siècle », journée d’étude « Le concert des nations, 1648-1815 » organisée par la SFEDS, la SEAA et le CRINI, Université de Nantes, 23 septembre 2016.

- « La critique insidieuse du travail dans la culture nobiliaire espagnole au XVIIe siècle », journée d’étude des doctorants de l’Association française pour l’histoire des mondes du travail (AFHMT) sur le thème « Travail et critique du travail », Université de Paris I / Centre Malher, 7 mars 2015.

- « Le discours de Boulainvilliers : l’histoire contre la confusion de la noblesse et de la roture », Université d’Eté du programme STARACO (Statuts, races et couleurs de l’Antiquité à nos jours) sur le thème « Minorités de race et de couleur » (org. António de Almeida Mendes, Clément Thibaud), Casa de Velázquez, Madrid, juin 2014.

 

Activités d’enseignement :

- 2019/20 : ATER, Université de Bretagne Occidentale, site de Brest.

- 2018/19 : ATER, Université de Nantes.

- 2014-2017 : Chargé de TD (missions d’enseignement liées à un contract doctoral), Université de Nantes.

- 2011 à décembre 2013 : professeur certifié bi-admissible d’histoire et géographie, à Sceaux (92) puis Titulaire sur zone de remplacement (78), Académie de Versailles.

 

Dernière mise à jour : 19/05/2020

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

1848 et la littérature

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 janvier 2020 - 09:00Les révolutions de 1848 ont été perçues par leurs contemporains comme des révolutions littéraires dans plus d'un sens : précipités par la littérat (...)

Lire la suite

Le particulier, le singulier, l’universel. Charles Sorel (1602-1674)

Journée(s) d'étude - Mercredi 18 décembre 2019 - 09:00Ces travaux féconds et novateurs permettent de prendre la mesure d’une œuvre dont la force et la cohérence ont été incomprises ou sous évaluée (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit

Journée(s) d'étude - Jeudi 13 juin 2019 - 09:00Cette 8e édition des journées d'études « Linguistique et écrit » organisée par Marion Carel (CRAL) et Dinah Ribard (CRH) sera consacrée à la présenta (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr