Composition du groupe |

Participants aux travaux du Grihl

Mathilde BOMBART

Coordonnées professionnelles

mathilde.bombart@univ-lyon3.fr

 

2011- : Maître de conférences à l'Université Jean Moulin-Lyon 3
2007-2011 : Assistant Professor à l'Université de Rutgers (USA)

2006 : Visiting Assistant Professor à l'Université de Berkeley (USA)
2005 : Professeur au Lycée Albert Schweitzer (Le Raincy, 93)
2003 : Bourse Lavoisier (Ministère des Affaires étrangères) : Fellowship à l'Université de Glasgow
1999-2004 : A.T.E.R. à L'Université de Paris III, Montpellier III et Cergy-Pontoise
 

Ancienne élève de l'E.N.S de Fontenay / Saint-Cloud
Agrégée de Lettres modernes

Membre du Groupe du Groupe d'Analyse de la Dynamique des Genres et des Styles (GADGES, Lyon 3)

Membre associée du GRIHL depuis 1996

Thèse de Littérature française : La Querelle des Lettres de Guez de Balzac (1624-1630). Écriture, polémique et critique, soutenue en décembre 2003 à l'Université de la Sorbonne Nouvelle/ Paris III, sous la direction d'Alain Viala.

 

Domaines de recherche

• Histoire des écritures et lectures à clé, et de la catégorie de « à clef » (XVIIe-XXIe siècles)

• Pratiques de bibliophilie et de collection de livres de l’ancien régime au XIXe siècle

• Théories et usages de la relation au livre et aux écrits dans l’ancien régime (problématique des relations d’application, d’identification ou d’appropriation)

• Ecritures polémiques

• Charles Perrault et la fabrication des contes

 

Travaux en cours

• Rédaction d’un ouvrage dont le titre provisoire est Le Savoir des clefs.

• Anthologie de Prières farcies (XVIe-XVIIIe siècles) (avec l’équipe du GADGES).

• (En collaboration avec Sylvie Robic) : édition critique de Jean-Pierre Camus, La Conférence académique (1630) pour les éditions Champion.

 

Publications

Ouvrage

• Guez de Balzac et la querelle des Lettres. Écriture, polémique et critique dans la France du premier XVIIe siècle, Paris, H. Champion, 2007, 553 pages.

 

Ouvrages collectifs

L’Âge de la connivence : l’art de lire entre les mots, Cahiers du GADGES, 2015, n°13 (avec Ariane Bayle et Isabelle Garnier).

Lectures de Tristan L’Hermite, Presses universitaires de Rennes, 2013.

• Politiques de l'épistolaire au XVIIe siècle. Autour du Recueil Faret (éd. avec Éric Méchoulan), Paris, Classiques Garnier, 2011.

• Localités : localisation des écrits et production locale d'actions (avec Alain Cantillon et Cécile Soudan), Dossiers du Groupe de Recherches Interdisciplinaires sur l'Histoire du Littéraire, 2008, n° 1.

• Lectures à clé : numéro de la revue Littératures classiques, n° 54, printemps 2005, textes réunis et présentés en collaboration avec Marc Escola.
Accès CAIRN : http://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques-2004-2.htm

 

Éditions

• Charles Sorel, La Bibliothèque française (1667), Paris, Champion, « Sources classiques », 2015 (avec F. D’Angelo, L. Giavarini, C. Nédélec, D. Ribard, M. Rosellini et A. Viala).

• La Nouvelle allégorique, ou histoire des derniers troubles arrivés dans le royaume d'Eloquence, d'Antoine Furetière, 1658, Société de Littératures classiques, 2004 (en collaboration avec Nicolas Schapira).

 

Éditions pédagogiques

• Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, Paris, Gallimard, « Folio Plus Classiques », 2013.

• Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers. Choix de textes et dossier, Gallimard, « Folio Plus classiques », 2008.

• Molière, George Dandin, Paris, Larousse, « Petits classiques », 1999.

 

Articles

• « Mlle Bonafon : subir et aménager le système de domination (Bastille, 1745-1759) », Écriture et Action. XVIIe-XIXe s.Une enquête collective, Paris, Editions de l’EHESS, 2016.

• « When writers gossip: authorial reputation in the literary polemics of the French 1620’s », Renaissance Studies, n° sur « Gossip and Nonsense. Excessive Language in Renaissance France », dir. E. Butterworth et H. Roberts, n° 30-1, février 2016, p. 137-151.

• « Guez de Balzac et Descartes. Pourquoi la Censura n’a-t-elle pas été publiée par Guez de Balzac ? », Examina Philosophica. I Quaderni di Alvearium, « Le fondement de la science. Les dix premières annéesde laphilosophie cartésienne (1609-1628) », éd. S. Agostini et H. Leblanc, n°7, décembre 2015, p. 33-42. (En ligne sur le site du Centro Interdipartimentale di Studi su Descartes e il Seicento : http://www.cartesius.net/menu-demo/alvearium/item/alvearium-anno-7-numero-7-dicembre-2014)

• « Un regard sur le monde littéraire : les ‘gens de lettres’ et leurs querelles », dossier critique dans l’édition de Ch. Sorel, La Bibliothèque française, Paris, Champion, 2015, p. 487-505.

• « Romans à clés : une pratique illégitime au filtre de la critique littéraire des journaux », La référence à l'œuvre. Romans à clés et (dé)codages du réel, dir. A. Glinoer, Presses Universitaires de Liège, 2014, p. 43-65.

• « Le Page disgracié, roman de l’écrivain ? », introduction au volume Lectures de Tristan L’Hermite, Presses Universitaires de Rennes, 2013, p. 9-26.

• « Pratiques et politiques de l’œuvre complète au XVIIe siècle : geste éditorial et institution littéraire », Composer, rassembler, penser les « œuvres complètes », éd. B. Didier, J. Neefs et S. Rolet, Paris, Presses Universitaires de Vincennes, « Manuscrits modernes », 2012, p. 113-138.

• « Déchiffrer les tragédies raciniennes ? La fable tragique à l’épreuve de la lecture à clé », Changing Perspectives. Studies on Racine in Honor of John Campbell, éd. R. W. Tobin et A. J. Kennedy, Charlottesville, Rookwood Press, 2012, p. 156-166.

•  « Formes et enjeux d'un recueil épistolaire », Politiques de l'épistolaire au XVIIe siècle. Autour du Recueil Faret, Paris, Garnier, 2011, p. 7-25.

•  « La parole et le livre. Jean-Pierre Camus orateur et auteur selon le ‘Jugement des Essais de Michel de Montaigne' et la Conférence académique », Dix-Septième Siècle, n° 3, avril 2011, p.  279-286.

•  « Un anti-jésuitisme littéraire ? La polémique contre François Garasse », Les Antijésuites. Discours, figures et lieux de l'antijésuitisme à l'époque moderne, éd. P.-A. Fabre et C. Maire, Presses de l'Université de Rennes, 2010, p. 179-196.

• (en collaboration avec Dinah Ribard), « Le philosophe et la bibliothèque : érudition, amour des livres et pratiques de pouvoir chez Victor Cousin » dans Les Bibliothèques, entre imaginaires et réalités. Actes des colloques bibliothèques en fiction, 8-9 juin 2006, et bibliothèques et collections, 25-26 janvier 2007, études réunies par Claudine Nédélec, Artois presses université, 2009, p. 207-220.

• « L'ordre du discours allégorique : histoire littéraire et récit allégorique au 17e siècle (Furetière, Sorel et Guéret) », La Licorne, n° 89, 2009, p 87-99.

• « ‘Des vers méchants & impies' ? Questions sur une poésie en procès », Lectures de Théophile de Viau, les Poésies, éd. G. Peureux, Presses Universitaires de Rennes, « Didact français », 2008, p. 63-77.

• « Le savoir des clés : note, érudition et lecture à clé. Claude Brossette, un annotateur de Boileau au XVIIIe siècle », colloque de l'Université de Rouen (mai 2005), Notes. Études sur l'annotation en littérature, éd. Jean-Claude Arnould et Claudine Poulouin, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2008, p. 185-202.

• « Modernité et libertinage : enjeux esthétiques et moraux d'un débat sur la 'nouveauté' dans les années 1620 », actes du colloque international des Society for Seventeenth-Century French Studies, Société d'Étude du 17e Siècle et de la NASSCFL (Oxford, juin 2006), Modernities/Modernités, Biblio 17, Tübingen, Gunter Narr, 2007, p. 59-73.

• « Entre littérature et religion. Les pratiques d'auteur de Jean Goulu », L'Histoire par le livre (XVIe-XXe siècles), éd. Dinah Ribard et Nicolas Schapira, Revue de Synthèse, 2007, t. 128 (2e série, n° 1-2), p. 123-140.

• « Obscurcissement, déchiffrement et illisibilité. Modalités de l'obscur dans la Nouvelleallégorique d'Antoine Furetière » (en collaboration avec Nicolas Schapira), L'Obscurité : langage et herméneutique sous l'Ancien Régime, éd. D. Denis, Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, 2007, p. 221-232.

• « Visites à ‘l'hopital des enfermez' : pratiques curieuses, religieuses et littéraires de l'hôpital des fous au tournant des XVIe et XVIIe siècles », J.-P. Cavaillé (dir), « Écriture et prison au début de l'âge moderne », Cahiers du Centre de Recherches Historiques, n° 39, avril 2007, p. 161-182.

• « Les 'querelles de l'éloquence' : éloquence et conscience scripturaire au XVIIIe siècle », Le Lexique métalittéraire français. Style et découpage des savoirs (1550-1700), éd. Jean-Charles Monferran et Michel Jourde, Genève, Droz, « Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance », 2006, p. 47-65.

• « Des écritures en polémique : autour de la querelle des Lettres de Guez de Balzac », La Polémique, éd. Gérard Ferreyrolles, Littératures classiques, été 2006, p. 177-191

• « Parler Balzac : style ou jargon ? Enquête sur une langue littéraire », Langue littéraire et changements linguistiques, XVIe-XXe siècles, éd. Françoise Berlan, Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne, 2006, p. 301-313.

• « Roman personnel ou roman familial : autour de la Clef du Page disgracié (1642-1667) », actes du colloque Actualités de Tristan l'Hermite, Université de Nanterre/E.N.S. Ulm, novembre 2001, Littérales, numéro spécial Actualité de Tristan, 2003, éd. Jacques Prévot, p. 195-210.

• « Politiques des recueils collectifs dans le premier xviie siècle. Émergence et diffusion d'une norme linguistique et sociale » (en collaboration avec Guillaume Peureux), Le Recueil littéraire. Pratiques et théorie d'une forme, Presses Universitaires de Rennes, éd. Irène Langlet, 2003, p. 239-256.

• « Les exemples littéraires dans la Dictionnaire Universel », Littératures classiques, dir. Hélène Merlin, n° 47, hiver 2003, p. 303-314.

• « La publication épistolaire : deux recueils de lettres de Jean-Louis Guez de Balzac », dans GRIHL, De la Publication. Entre Renaissance et Lumières, Paris, Fayard, 2002, pp. 47-60.

• Articles « clé », « chef d'œuvre », « dissertation », « explication de texte », « académies », « public » du Dictionnaire du littéraire, sous la direction de Paul Aron, Denis Saint-Jacques, Alain Viala, Paris, PUF, 2002.

• « Le sujet de l'écriture entre imitation et amour-propre : portrait de l'auteur en Narcisse « , actes du colloque Une histoire de la fonction-auteur est-elle possible ? E.N.S. Fontenay / Saint-Cloud, mai 2000, éd. Nicole Jacques-Lefèvre, Presses de l'Université de Saint-étienne, 2001, p. 107-124.

• « Guez de Balzac et Rome : oubli, trace, réminiscence », actes du colloque Les Usages de l'oubli, éd. Frank Lestringant, Revue des Sciences humaines, n° 256, oct.-déc. 1999, p. 115-140.

• « Représenter la distinction : comédie et urbanité chez Guez de Balzac », Littératures classiques, n° 37, automne 1999, pp. 117-140.

• « La Production d'une légitimité littéraire. Classement et hiérarchisation des auteurs dans la fiction allégorique critique : La Nouvelle allégorique d'Antoine Furetière », Littératures classiques, n° 31, automne 1997, pp. 99-114.

 

A paraître

•  « Une forme morale en trompe l’œil. Grisélidis de Charles Perrault, ou l’invention du conte littéraire », La Normativité des formes brèves, dir. Laurence Giavarini, à paraître aux Presses universitaires de Dijon.

•  «  Lecture à clé et lecture allégorique, de la pratique classique à la philologie littéraire  », Allégorie et fiction , dir. Françoise Lavocat.

Comptes rendus 

• Alain Cantillon, Le Pari-de-Pascal. Étude littéraire d'une série d'énonciations, Paris, Vrin-EHESS Éditions, coll. « Contextes », 2014 ; dans Acta fabula, vol. 16, n° 5, Mai 2015 http://www.fabula.org/revue/document9347.php

• Peter W. Shoemaker, Powerful Connections. The Poetics of Patronage in the Age of Louis XIII, Newark, University of Delaware Press, 2007 ; dans H-France Review, vol. 9, n° 146, december 2009 http://www.h-france.net/vol9reviews/vol9no146bombart.pdf

• Benoist Pierre, Le Père Joseph. L'éminence grise de Richelieu, Paris, Perrin, 2007 ; dans Annales H.S.S., 63-5, sept.-oct.2008, p. 1055-1057.

• Jean-Marc Civardi, La Querelle du Cid (1637-1638). Édition critique intégrale, Paris, Champion, 2004 ; dans Dix-septième siècle, n° 3, juil. 2008, p. 562-563.

• Roger Chartier, Inscrire et effacer : culture écrite et littérature (XIe - XVIIIe siècles), Paris, Gallimard, Le Seuil, 2005 ; dans Revue de Synthèse, 2007, t. 128, 2e série, n° 1-2, p. 245-249.

• Estelle Boeuf, La Bibliothèque parisienne de Gabriel Naudé en 1630. Les lectures d'un libertin érudit, Genève, Droz, 2007 ; Acta Fabula : http://www.fabula.org/revue/document3077.php

• Productions et usages de l'écrit juridique en France du Moyen-Âge à nos jours, Histoire et civilisation du livre. Revue internationale, édité par Jean-Dominique Mellot, 2005 ; Acta Fabula : http://www.fabula.org/revue/document1161.php

• Tristan l'Hermite, Œuvres complètes III, Poésie (II), édité par J.-P. Chauveau and al., Paris, H. Champion, "Sources Classiques", 2002 ; Cahiers Tristan l'Hermite, 2004, n° 25, p. 99-102.

• Alan Howe, Écrivains De Théâtre, 1600-1649, Paris, Centre historique des Archives nationales, "Documents du Minutier central des notaires de Paris", 2005 ; Cahiers Tristan l'Hermite, 2006, n° 27.

• John D. Lyons, The Tragedy of Origins: P. Corneille and historical perspective, Stanford University Press, 1996; Annales H.S.S., 55e année, sept.-oct. 2000, p. 1144-1147.

 

Mise à jour : 22 juin 2016

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

Rencontre avec Dorothea von Mücke, Columbia University

Compte-rendu - La table ronde avec l’historienne Dorothea von Mücke était organisée autour de son livre The Practices of Enlightenment. Aesthetics, Authorship, and the Public, paru chez Columbia U (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit - 3

Journée(s) d'étude - Lundi 12 juin 2017 - 09:00Comme la précédente édition, cette journée d'étude organisée par Marion Carel (CRAL) et Dinah Ribard (GRIHL) réunira historiens, linguistes et littér (...)

Lire la suite

Michel de Certeau et la littérature

Colloque - Mercredi 19 avril 2017 - 09:00« Littérature », « littéraire », « roman », « fiction », « poétique », sont des mots qui apparaissent fréquemment dans l’oeuvre de Michel de Certeau, souve (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr