Enseignement |

Séminaire de Dinah Ribard

2015-1017 : Histoire et récits du travail

2017-2018 : Histoire et récits du travail : Questions d'écriture

 

2016-2017 : Histoire et récits du travail : Questions d'écriture

Mardi de 11 h à 13 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 8 novembre 2016 au 28 février 2017.

Histoire et récits : on n’opposera pas les deux termes, et l’objectif n’est pas de combiner une étude des représentations du travail, de l’expérience de travail ou des discours sur le travail à celle de ses évolutions. Ce séminaire porte sur la connaissance du travail, sur ses sources et sur la transmission du sens qu’avaient des actes de travail passés, entre époque moderne et début de l'époque contemporaine. La question de l’écriture est centrale dans une telle recherche : ce que c'est que dire par écrit (question envisagée en parallèle dans le séminaire Linguistique et histoire animé avec Marion Carel), ce que c'est qu'un témoignage écrit sur une situation, un événement, une condition ; ce qui se pense par écrit, dans des libelles, des rapports, des comptes, des suppliques, des recueils de documents, des traités, des sermons, des projets, des histoires, des poèmes ; ce qui se fait et ne se fait pas par écrit, et ce qui arrive aux écrits une fois qu’ils existent. L'érudition ouvrière, l'écriture artiste, les littératures et les philosophies du travail, l'outillage écrit de l'action et de l'organisation seront quelques-uns des objets examinés dans cette perspective en 2016-2017.

 

2015-2016 : Histoire et récits du travail : ouvriers, moines, peintres, poètes (XVIIe-XIXe siècle)

2e et 4e mardis du mois de 11 h à 13 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 10 novembre 2015 au 24 mai 2016

Histoire et récits : on n’opposera pas les deux termes, et l’objectif n’est pas de combiner une étude des représentations, de l’expérience ou des discours sur le travail à celle de ses évolutions. Ce séminaire porte sur la connaissance du travail, sur la transmission du sens qu’avaient des actes de travail passés. On s’y intéressera, entre époque moderne et début de l'époque contemporaine, à des situations – celle par exemple de la forge gérée, à la fin du XVIIe siècle, par les moines de la Trappe, celle donc de moines patrons – et à des activités – la peinture, la teinture, l'érudition artisane - ou actions qui ont produit des sources divergentes, éventuellement contradictoires, et plus ou moins durables sur ce sens. La question de l’écriture est centrale dans une telle recherche : ce qui se pense par écrit, dans des libelles, des rapports, des comptes, des suppliques, des recueils de documents, des traités, des sermons, des projets, des histoires, des poèmes ; ce qui se fait et ne se fait pas par écrit, et ce qui arrive aux écrits une fois qu’ils existent. Plusieurs séances seront consacrées, en collaboration avec Judith Lyon-Caen, à la question et aux usages de la « littérature des ouvriers ».

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

Rencontre avec Dorothea von Mücke, Columbia University

Compte-rendu - La table ronde avec l’historienne Dorothea von Mücke était organisée autour de son livre The Practices of Enlightenment. Aesthetics, Authorship, and the Public, paru chez Columbia U (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit - 3

Journée(s) d'étude - Lundi 12 juin 2017 - 09:00Comme la précédente édition, cette journée d'étude organisée par Marion Carel (CRAL) et Dinah Ribard (GRIHL) réunira historiens, linguistes et littér (...)

Lire la suite

Michel de Certeau et la littérature

Colloque - Mercredi 19 avril 2017 - 09:00« Littérature », « littéraire », « roman », « fiction », « poétique », sont des mots qui apparaissent fréquemment dans l’oeuvre de Michel de Certeau, souve (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr