Composition du groupe |

Collaborateurs scientifiques (français ou étrangers)

Keiko TSUJIKAWA

Coordonnées professionnelles

tsujikaw@shirayuri.ac.jp
Maître de conférences à l'Université Shirayuri (Japon)

Spécialisation

- Gérard de Nerval
- Littérature et histoire
- Romantisme
- Réécriture

 

Publications

Ouvrage

Keiko Tsujikawa, Nerval et les limbes de l’histoire. Lecture des « Illuminés », préface de Jean-Nicolas Illouz, Genève, Droz, Collection « Histoire des idées et critique littéraire », 2008.


Ouvrages collectifs

Gabrielle Chamarat, Jean-Nicolas Illouz, Mireille Labouret, Bertrand Marchal, Henri Scepi, Gisèle Séginger (dir.), Gérard de Nerval, histoire et politique, Classiques Garnier, 2018 ; Keiko Tsujikawa, « Histoire transcrite : Les Illuminés de Nerval ou la recomposition des scènes révolutionnaires », pp. 231-243.

Yasushi Noro (dir.), GRIHL : Dialogue entre Français et Japonais autour de l'usage de la littérature, Tokyo, Yoshida Publishing, 2017 (en japonais).

Keiko Tsujikawaet Ryusuke Ebine (dir.), Réécriture dans les arts, Tokyo, Kogakusha, 2016 ; « Vers la poétique de la citation chez Nerval : Réécriture à l’époque romantique français », pp. 27-42 (en japonais).

Noriko Taguchi (dir.), Comment la fiction fait histoire, Emprunts, échanges, croisements, Honoré Champion, 2015 ; Keiko Tsujikawa, « Nerval et les limbes de l’histoire — Les Illuminés ou les Précurseurs du socialisme », pp. 95-108.

Atsuo Morimoto (dir.), La Représentation de la vie et la modernité : Autobiographie, fiction, savoirs, Tokyo, Suiseisha, 2015 ; Keiko Tsujikawa, « Autobiographie et la présence du passé : De Restif de la Bretonne à Nerval », pp. 94-110.

Hideyuki Muroki (dir.), L’État actuel des études linguistiques et littéraires I, Tokyo, Kogakusha, 2011 ; Keiko Tsujikawa, « L’originalité et l’emprunt dans l’œuvre littéraire : le cas des Confidences de Nicolas de Nerval », pp. 95-108 (en japonais).

Ryusuke Ebine et Kosuke Fukuda (dir.), Les Cours de littérature française à l’Université Shirayuri, Tokyo,Kogakusha, 2011 ; Keiko Tsujikawa, « Dix-neuvième siècle, histoire des orphelins : De Hugo à Verlaine », pp. 51-73 (en japonais).


Articles

« La “parodie du sublime” : Musset et le romantisme », Littérature française à l’Université Rikkyo, No 45, Université Rikkyo, 2016, pp. 143-152.

« Nerval, ruine et religion : Quintus Aucler dans Les Illuminés », Stella, Études de langue et littérature françaises, No 33, Département de littérature française de l'Université du Kyushu, 2014, pp. 195-211 (en japonais).

« Nerval et l’écriture de l’histoire : autour desFaux Saulniers, Histoire de l’abbé de Bucquoy », Bulletin de l’Université Shirayuri, No 46, 2010, pp. 29-51 (en japonais).

« Contre la rupture de la Révolution française : politique et religion dans Cagliostro, Les Illuminés de Nerval »,Études de langue et littérature françaises, No 95, Société japonaise de langue et littérature françaises, 2009, pp. 171-183 (en japonais).

« Repenser le mysticisme nervalien : citation, histoire et poétique de fragments dans Jacques Cazotte, Les Illuminés », Études de langue et littérature françaises, No 94, Société japonaise de langue et littérature françaises, 2009, pp. 94-105 (en japonais).

« Nerval, ruines et religions — le cas de Quintus Aucler », Cahiers Nerval, No 5, 2008, pp. 145-158.

« Nerval, le temps à l’œuvre : politique et résistance dans l’Histoire de l’abbé de Bucquoy », Revue d’Histoire littéraire de la France, PUF, 2008, No 3, pp. 581-592.

« Nerval et le réalisme : des Confidences de Nicolas aux Nuits d’octobre », Futsubunkenkyu, No 39, Société des études de langue et littérature françaises de l’Université de Kyoto, 2008, pp. 23-36. 

« Nerval, plagiat et autobiographie. Le cas des Confidences de Nicolas », Futsubunkenkyu, No 35, Société des études de langue et littérature françaises de l’Université de Kyoto, 2004, pp. 35-50.

« L’écriture de l’histoire chez Nerval : autour des Faux Saulniers », Langue et Littérature françaises de Kansai, No 6, Société japonaise de langue et littérature françaises de Kansai, pp. 22-32 (en japonais).

 

Traduction en japonais

Dinah Ribard et Nicolas Schapira, « Politique et littérature au village. Rétif de la Bretonne », Yasushi Noro (dir.), GRIHL : Dialogue entre Français et Japonais autour de l'usage de la littérature, Tokyo, Yoshida Publishing, 2017, pp. 331-347.

Judith Lyon-Caen et Christian Jouhaud,« Suites françaises : de Rétif à Némirovsky, la France au village », Yasushi Noro (dir.), GRIHL : Dialogue entre Français et Japonais autour de l'usage de la littérature, Tokyo, Yoshida Publishing, 2017, pp. 357-362.

Paul Bénichou, Le Sacre de l’écrivain (1750-1830) : Essai sur l'avènement d'un pouvoir spirituel laïque dans la France moderne, Tokyo, Suiseisha, 2015 [traduction par Daisuke Kakaoka (dir.), Taichi Hara, Keiko Tsujikawa, Tsuyoshi Kojo].

Jean-Nicolas Illouz, « Aurélia de Gérard de Nerval ou les livres et la vie : “Un mille-pattes romantique” », Atsuo Morimoto (dir.), La Représentation de la vie et la modernité : Autobiographie, fiction, savoirs, Tokyo, Suiseisha, 2015, pp. 125-145.

Bruno Viard, Les 100 mots du romantisme, Tokyo, Hakusuisha, 2012 [traduction par Kosei Ogura et Keiko Tsujikawa].

 

Interventions

« Histoires d’auteurs. Réécriture et écriture collective à l’époque romantique », dans le séminaire deJudith Lyon-Caen, Usages de la littérature, XIXe-XXe siècles, le 16 février 2018, à l'Ecole des Hautes Etudes en Science Sociale.

« Comment ne pas écrire une fiction : Nerval, Les Faux-Sauniers, 1850 », dans le séminaire du GRIHL (Groupe de recherches interdisciplinaires sur l’Histoire du littéraire), Écritures du passé : histoire et littérature, le 6 février 2018, à l'Ecole des Hautes Etudes en Science Sociale.

« Généalogie falsifiée, histoire et politique : Restif de la Bretonne, Gérard de Nerval, Eugène Sue », dans le séminaire de Judith Lyon-Caen, Usages de la littérature, XIXe-XXe siècle, le 2 février 2018, à l'Ecole des Hautes Etudes en Science Sociale.

« Réécrire la vie : Les Illuminés de Nerval », dans le séminaire de Dinah Ribard, Histoire et récits du travail, le 30 janvier 2018, àl'Ecole des Hautes Etudes en Science Sociale.

Judith Lyon-Caen et Keiko Tsujikawa, « Une réflexion sur autorité politique et autorité littéraire autour de l’amendement Riancey (16 juillet 1850) », au colloque : Littératures et autorités, colloque international organisé par GRIHL et Groupe de recherches sur les littéraires et l’historiographie, le 23 septembre 2017, à l’Institut français Japon-Kyushu.

« Nerval et les religions : théâtre, cathédrale, livres », Équipe de recherches : Champs littéraires et esthétiques au Second Empire, le 9 janvier 2017, à l’Université Rikkyo.

« Généalogie falsifiée : Restif, Nerval, Sue et histoire fictive de l’héritage », Table ronde : Lire Restif de la Bretonne : mémoire, généalogie, morale, au Congrès d’automne 2016 de la Société japonaise de langue et littérature françaises, le 23 octobre 2016, à l’Université Tohoku (en japonais).

« La généalogie falsifiée : Restif de la Bretonne, Nerval et Eugène Sue », dans le séminaire de Hisashi Fujita, Erasmus Mundus Program, Euro philosophie, le 23 juillet 2016, à l’Université Hosei.

« La “parodie du sublime”— Musset et le romantisme », Repenser le romantisme français, Conférence de Gisèle Séginger, Musset ou le Lyrisme de la finitude, le 22 octobre 2015, à l’Université Rikkyo.

« La nature chez les poètes romantiques français : autour du réenchantement du monde », dans le séminaire des Études humaines environnementales, le 9 décembre 2015, à l’Université Shirayuri (en japonais).

« Écrire et réécrire — citation, plagiat et imitation créative : le cas de Nerval », dans le séminaire de Réécriture dans les arts, le 10 avril 2015, à l’Université Shirayuri (en japonais).

« Écrire et réécrire — citation, plagiat et imitation créative : le cas de Nerval », dans le séminaire de Yoko Matsubara, le 22 décembre 2014, à l’Université Kyushu-Sangyo (en japonais).

« Se connaître, s’écrire : Restif, Nerval, Proust et la scène mnémonique », dans le séminaire de Yoko Matsubara, le 22 décembre 2014, à l’Université Kyushu-Sangyo (en japonais).

« Restif, Nerval et la présence du passé : biographie, théâtre, inscription », au colloque : La Représentation de la vie et la modernité : Autobiographie, fiction, sciences, du 1er au 2 février 2014, à l’Université Hitotsubashi à Tokyo (en japonais).

« Histoires transcrites : les jeux de la citation et la poétique de l’histoire dans Les Illuminés de Nerval », au colloque : Nerval histoire et politique, du 5 au 7 juin 2014, aux Archives nationales.

« Histoire et religion chez Nerval : du Temps des prophètes aux Illuminés », Équipes de recherches sur l’historiographie, le 18 mars 2013, à l’Université de Kyoto (en japonais).

« Les Jeunes-France et la déconstruction du littéraire : Nodier, Gautier, Nerval », Table ronde : Autour du statut du « littéraire » : à l’occasion de la parution de la traduction de Paul Bénichou, Le Sacre de l’écrivain, au Congrès d’automne 2012 de la Société japonaise de langue et littérature françaises, le 21 octobre 2012, à l’Université de Kobe (en japonais).

« Nerval, plagiat et autobiographie dans Les Confidences de Nicolas », Journée d’études : L’Autre et le collectif dans l’écriture autobiographique, le 15 octobre 2011, à l’Université Hitotsubashi.

« Nerval, en marge de l’histoire : Les Illuminés ou les Précurseurs du socialisme », au colloque : Comment la fiction fait histoire : Emprunts, échanges, croisements, du 18 au 20 novembre 2011, à l’Institut franco-japonais de Kansai.

« Mots et mémoire : poétique de la citation chez Nerval », dans le séminaire de Hideyuki Muroki, L’État actuel des études linguistiques et littéraires, le 18 mai 2010, à l’Université Shirayuri (en japonais).

« En marge de l’histoire : histoire et mémoire chez Nerval, au XIXe siècle français », le 30 octobre 2010, à la Bibliothèque municipale de Suginami à Tokyo (en japonais)

« Mots et mémoire, introduction : poétique de la citation au XIXe siècle et chez Nerval », Équipe de recherches de langue et culture françaises, le 3 octobre 2009, à l’Université Doshisha (en japonais).

« Nerval et les limbes de l’histoire. Lecture des Illuminés », Séminaire de recherche sur la littérature française du XIXe siècle (Université Paris III – Paris IV la Sorbonne), Journée « Nerval », organisée par Jean-Nicolas Illouz et Jean-Luc Steinmetz, le 29 novembre 2008, à l’Université Paris IV la Sorbonne.

« Politique et religion dans Les Illuminés de Nerval : autour des fêtes révolutionnaires dans Cagliostro », au Congrès d’automne 2008 de la Société japonaise de langue et littérature françaises, le 8 novembre 2008,à l’Université d’Iwate (en japonais).

« Repenser le mysticisme nervalien : mysticisme, histoire et littérature dans Jacques Cazotte, Les Illuminés », au Congrès de printemps 2008 de la Société japonaise de langue et littérature françaises, le 25 mai 2008,à l’Université Aoyama-Gakuin (en japonais).

« L’écriture de l’histoire chez Nerval : autour des Faux Saulniers », au Congrès de la Société japonaise de langue et de littérature françaises de Kansai, le 27 novembre 1999, à l’Université Kwansei Gakuin(en japonais).

 

Compte rendu

« Gérard de Nerval, Œuvres complètes, Tome IX, Les Illuminés, Édition de Jacques-Remi Dahan, Paris, Classiques Garnier, coll. « Bibliothèque du XIXe siècle », 2015, 458 p. », Revue Nerval, No 1, Classiques Garnier, 2017, p. 189-192.

Dernière mise à jour : 16 mars 2018

EHESS
cnrs

flux rss  Les Actualités

Joseph Wulf : un historien juif polonais en RFA. Savoir du témoin, engagement de l’historien, écriture de l’histoire

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 février 2018 - 09:00Survivant de la Shoah en Pologne, Joseph Wulf (1912-1974) est l'un de ces premiers historiens de la Catastrophe dont l’œuvre demeure trop mécon (...)

Lire la suite

Linguistique et écrit, 4

Journée(s) d'étude - Mercredi 22 novembre 2017 - 09:00Cette journée réunit linguistes et historiens à propos des constructions argumentatives et de leur rôle. Comment représenter les constructions (...)

Lire la suite

Rencontre avec Dorothea von Mücke, Columbia University

Compte-rendu -La table ronde avec l’historienne Dorothea von Mücke était organisée autour de son livre The Practices of Enlightenment. Aesthetics, Authorship, and the Public, paru chez Columbia Un (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

GRIHL

Centre de recherches historiques
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tel : 01.53.63.52.46
E-mail : grihl@ehess.fr